Clémence, qui vient de terminer son stage parmi nous, a eu la chance de tester pour vous l’une des grandes marches qu’elle a pu organiser dans le cadre de Cap sur la Marne. Revivez la balade sur les bords de Marne du 3 juillet 2021 qui l’a menée de Chelles à Nogent-sur-Marne. Merci Clémence pour ce retour d’expérience !

Bouteille d’eau et casquette dans le sac à dos, nous voilà partis pour le rendez-vous de 9h30 à la gare de Chelles (dernier créneau de départ pour la Grande Marche). Seuls les plus aguerris prennent celui de 7h30 ! Depuis Paris rien de plus simple pour y aller, Gare de l’Est ligne P direction Meaux, en 15 mn nous sommes arrivés. 

Comme une impression de départ en vacances en prenant ce train, un dépaysement à quelques minutes de Paris, que rêver de plus le temps d’une journée ?

randonneurs cap sur la marne
Les randonneurs au début du parcours ©©CDRP94/Geneviève Hoëppe

Au stand de départ, nous attendaient, café et croissant à la main, la team de Val-de-Marne Tourisme ainsi que les bénévoles des Comités Départementaux de Randonnées Pédestre du 93 et 94. 

Une fois en condition optimale, nous avons pris la route par groupe de trente joyeux marcheurs, encadrés par deux bénévoles, présents pour nous guider et nous (re) motiver si besoin ! Au total, ce sont 160 randonneurs curieux qui ont répondu présents pour profiter de cette journée de balade sur les bords de Marne.

grande marche cap sur la marne
Parc de la Haute Île, à Neuilly-sur-Marne ©CDRP94/Geneviève Hoëppe

La première étape fut celle au Parc de la Haute Île, à Neuilly-sur-Marne, où nous avons été pris en charge par les guides du parc. Nous avons eu la chance de traverser la friche, une zone habituellement fermée au public pendant la nidification des oiseaux. Le parc départemental de la Haute-Île a été créé en 2008 sur un ancien méandre de la Marne. Il est classé Natura 2000 et met en œuvre une gestion exemplaire pour permettre la cohabitation de la biodiversité et des visiteurs, notamment avec la pratique de l’éco-pâturage. Les animateurs nous ont expliqué le fonctionnement du site et le travail pour maintenir et diversifier la biodiversité, notamment les dizaines d’espèces d’oiseaux que l’on peut épier depuis des cabanes d’observation. Pour en savoir plus, des visites guidées sont organisées sur le parc !

randonneurs cap sur la marne
Tous en file indienne ©CDRP94/Geneviève Hoëppe

Nous avons ensuite rejoint l’archéosite de la Haute-Île, toujours dans le parc, pour découvrir des vestiges archéologiques datant du mésolithique. En effet, le site est fréquenté depuis la Préhistoire et une maison néolithique, dite « maison danubienne » vous permet d’imaginer à quoi ressemblaient les constructions de cette époque. 

grande marche cap sur la Marne
Maison Danubienne à l’archéosite du Parc de la Haute Île, à Neuilly-sur-Marne ©CDRP94/Geneviève Hoëppe

Dernier arrêt avant la pause repas : la Brasserie la Française à Noisy-le-Grand ! Au programme, visite du lieu de fabrication des bières artisanales par Antoine, le fondateur. Suivie par une dégustation à l’espace bar, récemment aménagé, de ses boissons houblonnées. Les amateurs de bières sont repartis avec quelques bouteilles dans leur sac à dos, petit souvenir de cette balade !

Cette petite pause fraîcheur fut appréciée par le groupe, difficile de se remettre en chemin après cela. Mais l’appel du ventre étant plus fort que tout, nous voilà repartis en direction de Bry-sur-Marne, pour un rendez-vous à la plage verte.

Sur place nous attendait le Food Truck The Poke Bowl Factory avec ses succulents poke saumon, poulet ou encore végétarien. Un repas léger et plein de vitamines pour le reste de la journée ! Un café offert par l’équipe organisation et les départs de l’après-midi furent donnés.

Première étape après le pique-nique, la découverte de la Société Nautique du Perreux, club d’aviron centenaire ! Il est idéalement implanté sur les berges du Perreux et possède des bateaux de collection et une drôle de machine d’entraînements… Le garage à bateaux du 10 quai de l’Argonne a conservé sa façade historique et emblématique des bords de Marne. Antoine, le président du club, nous a expliqué l’évolution des bateaux, à l’origine en bois et actuellement en fibre de carbone et kevlar. Si vous souhaitez tester ce sport, sachez que le club propose des séances d’initiations !

Sur notre chemin nous avons également rencontré deux passionnés d’architecture des bords de Marne. Franca Malservisi, architecte au CAUE Val-de-Marne et Paul Damm, conservateur à la Région Ile-de-France, nous ont appris à reconnaître les spécificités de l’architecture de villégiature. Très présentes sur le quai de Champagne et le quai d’Artois au Perreux-sur-Marne, ces maisons qui étaient initialement prévues pour des séjours de vacances, se sont transformées en résidences principales dans les années 1950. Chaque bâtiment a son style, souvent inspiré par l’architecture balnéaire (chalets anglo-normands) ou encore par le mouvement Art Nouveau Art Déco. On remarque également la présence récurrente de garages à bateau, belvédères et salons d’été… et on imagine les superbes vues sur la Marne qu’offrent ces fenêtres !

marche cap sur la marne
Au théâtre d’eau à Nogent-sur-Marne ©CDT94/C. Chowah

La dernière intervention fut sur la thématique de l’histoire de la ville de Nogent-sur-Marne. Une ville qui a vu naître les guinguettes, ces restaurants typiques des bords de Marne, mais dont le port était d’abord un port industriel avant de devenir le 2e port de plaisance d’Île-de-France. En effet, la Marne était d’abord utilisée pour des activités économiques comme la pêche, le transport des marchandises, mais aussi la lessive pour les lavandières, avant de se tourner vers les loisirs. Avec l’arrivée du chemin de fer, les usages de loisirs se sont développés : le canotage, les courses en bateau, les guinguettes et autres réjouissances. N’hésitez pas à vous rendre au Musée de Nogent si vous souhaitez en découvrir plus sur cet ancien “Eldorado” du dimanche au bord de l’eau, ou participer à l’une des visites guidées de la ville proposées par le guide-conférencier Ivan Denat.

cap sur la marne nogent sur marne
L’arrivée aux terrasses à Nogent-sur-Marne ©CDT94/C. Bourrigault

Notre arrivée fut festive, les groupes précédents de marcheurs nous y attendaient, autour d’un verre de jus frais-maison et d’un air de samba joué par le groupe Marcel Samba ! Confortablement installés sur des transats, nous avons profité de la vue sur la Marne depuis les Terrasses de Nogent, et surtout nous remettre de nos émotions, après ces 15 km effectués dans la journée. 
Derniers échanges amicaux avec nos encadrants et compagnons du jour et nous voilà repartis direction Paris depuis la gare du RER A à Nogent (15 mns jusqu’à Nation !). En espérant une prochaine édition 2022, pour continuer à découvrir les bords de Marne autrement !

Commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *