Le château de Grosbois, et son musée du Trot, sont des lieux incontournables en Val-de-Marne ! Plongez au cœur du domaine de Grosbois, un gigantesque parc boisé de 412 hectares de bois, d’étangs et de prés.

De résidence royale à centre d’entraînement de chevaux trotteurs

Le premier tracé historique du château de Grosbois remonte au Moyen-âge lorsque Philippe Auguste fait don de Grosbois-le-Roi, une bourgade, à l’abbaye Saint-Victor de Paris. La construction d’un château est à l’initiative de Nicolas de Harlay, Surintendant des finances et des bâtiments du roi Henri IV, au début du 17e siècle. Le duc d’Angoulême l’agrandit en 1616 et y fait bâtir les deux ailes du château et leurs pavillons ainsi que le parc et le mur d’enceinte.

Plusieurs propriétaires se succèdent jusqu’à la Révolution Française avant que le domaine ne soit racheté en 1805 par le Maréchal Louis-Alexandre Berthier, Prince de Wagram et grand dignitaire aux côtés de Napoléon, sur ordre de ce dernier.

Il entreprend une restauration et un ameublement de ce qui est alors l’une des plus belles demeures de l’Empire : il crée la galerie des batailles napoléoniennes au sein de laquelle d’immenses toiles mettent en scène les bataillées menées aux côtés de l’Empereur. Il lui organise également des parties de chasse réputées dans tout l’Empire. La décoration du château y fait également souvent écho et l’activité tient toujours une place dominante au sein du domaine : des battues sont encore régulièrement organisées dans les bois. Demeure familiale des Wagram, le domaine reste en leur possession jusqu’au décès du dernier de la lignée en 1918, Alexandre Berthier.

En 1962, la Société d’encouragement à l’élevage du cheval fait l’acquisition du domaine sous l’impulsion de son Président René Ballière pour y installer son nouveau centre d’entraînement de trotteurs.

douves jardin chateau grosbois boissy saint leger
Douves du Château de Grosbois à Boissy-Saint-Léger © CDT94 / Daniel Thierry

Un patrimoine exceptionnel à découvrir

Le château de Grosbois est inscrit depuis 1933 sur la liste des Monuments historiques. Entièrement meublé, il a conservé une grande partie de l’héritage de l’époque de l’Empire Napoléonien : fauteuils, tableaux, décors en tous genres ainsi que des pièces rares et originales. D’autres meubles, plus anciens, sont également présents dans les pièces du château.

Le décor originel de la salle à manger, constitué de fresques d’Abraham Bosse, l’un des meilleurs graveurs français de l’époque, est toujours présent. La bibliothèque du château regroupe plus de 3000 ouvrages militaires scientifiques et historiques ainsi que des cartes et plans de batailles.

À découvrir également sur place : le musée du trot

Récemment rénové, le musée du trot propose de découvrir un panorama de l’histoire des courses attelées, des Olympiades à nos jours. Situé dans l’aile droite du château, Il s’agit du plus important musée d’Europe consacré au trot par sa taille et ses collections. Photographies, projections, peintures et gravures y sont présentées dans un espace de 600m².

Grosbois est également synonyme de compétition : le domaine abrite un centre d’entraînement international pour les chevaux de course de trot, l’un des plus grands au monde. Plusieurs centaines de personnes dont 80 entraîneurs y résident et travaillent toute l’année. Le centre peut accueillir jusqu’à 150 chevaux pendant le meeting d’hiver.

statue musee trot cheval chateau grosbois
Statue du Musée du Trot au Château de Grosbois à Boissy-Saint-Léger © CDT94

Préparez votre visite du château de Grosbois

Des visites du château de Grosbois sont organisées ponctuellement pour un public d’individuels. Pour découvrir le château sous un angle nouveau, des visites suivies d’un concert sont également proposées régulièrement. Découvrez également les coulisses du centre d’entraînement de Grosbois !

Retrouvez l’ensemble des informations pratiques pour planifier votre visite du château ainsi que du musée du trot.

Consultez également le site officiel du château pour obtenir des informations complémentaires.