LA FRAIZIÈRE

Description

Acquise par Jean-Melchior Frézier en 1824, cette maison de charme est antérieure à la Révolution. Elle constituait le logis d'un vaste domaine, logis qui a été transformé en maison bourgeoise sous le Second Empire. À la fin du XIXe siècle, le poète François Coppée réside à la Fraizière (1842-1908). Membre de l'Académie Française, il est notamment l'auteur des Intimités et des Humbles. La maison est dotée d'une cheminée en céramique et bois, sur laquelle on peut voir les initiales F.C. Le parc est classé.

Maison visible uniquement de l'extérieur.

Complément accueil

Fermé au grand public

Types

  • Site et monument historiques

Informations spécifiques

  • Zone ville : MANDRES-LES-ROSES