Savez-vous qu’une partie de Créteil était composée de magnifiques îles, véritables écrins de verdure pour les habitants mais aussi pour les promeneurs ? #ExploreParis vous emmène à la découverte de la « petite Venise du Val-de-Marne ». Suivez la guide !

C’est par une chaude journée de septembre, que je me suis rendue à la toute première Balade nature autours des îles de Créteil, animée par Anne de l’Association Nature & Société. Nous étions une petite douzaine, tous âges confondus, prêts à explorer les berges de la Marne en quête d’animaux, de fleurs et de paysages champêtres.

J’irai bien dormir chez vous

Notre balade débute au Port de Bonneuil, deuxième port fluvial d’Ile-de-France. Bien que le paysage en face de nous soit industriel, il suffit juste de tourner la tête pour voir la Marne se perdre au milieu de la végétation. Anne commence par nous montrer, carte à l’appui, notre itinéraire mais également à nous donner des repères aussi bien géographiques qu’historiques.

Maison au bord de la Marne
Maison sur l’une des îles de Créteil © CDT94

Notre chemin nous emmène ensuite le long de Marne à la découverte des berges, des îles mais également des habitations, idéalement situées dans ce petit coin de paradis. Anne nous explique que de nombreux architectes viennent admirer ces demeures parfois modernes et parfois anciennes mais surtout très différentes les unes des autres. Nous apercevons souvent au bout des jardins des petits pontons, nous laissant imaginer les virées en bateau des riverains en quête de fraîcheur et d’amusement.

Ce qui est surtout remarquable est le calme qui habite cette partie de la ville. Sur notre route nous croisons un couple qui joue avec son chien, une jeune femme qui rentre chez elle en maillot de bain, des amoureux qui trinquent sur un ponton… la vie semble douce et nous donne envie de devenir tous Cristoliens.

Man not versus Wild

Loin de n’être qu’une douce flânerie, la balade est également l’occasion d’en apprendre plus sur la faune et la flore que nous croisons. Anne partage son savoir au grès de nos trouvailles et de nos rencontres. Notre guide s’avère être une véritable Bear Grylls, nous expliquant avec beaucoup de pédagogie les utilisations des plantes ou les différences entre les frelons et les bourdons.

Elle nous invite d’ailleurs à tester par nous-même ce que nous trouvons sur le chemin. C’est avec beaucoup de bienveillance que nous nous prêtons à ces expérimentations, réalisant à quel point la nature regorge de ressources. Bien que ce que nous avons appris ne nous permette guère de survivre en milieu hostile, nous pourrons au moins désormais nous laver les mains avec des fleurs et faire des croquis à l’aide de bouts de bois !

Malgré nos recherches et nos observations méticuleuses, nous n’avons pas eu la chance d’apercevoir ni d’entendre beaucoup d’oiseaux. Seul un bel héron nous a fait l’honneur de sa visite sur le Port de Bonneuil. Mais cela nous donne une raison supplémentaire de refaire la balade par un temps un peu plus tempéré.

C’est pas trop sorcier

Très rapidement, Anne nous propose également de nous transformer en petits scientifiques et de ne pas seulement observer mais aussi tester par nous-même les éléments pour mieux les comprendre. Munie de son sac de Mary Poppins, elle sort tour à tour des bandelettes de test, des jumelles, un diapason, etc.

Tranquillement assis le long de la Marne, à l’écart de la rue mais surtout cachés du soleil, nous nous répartissons donc les différentes missions. Grâce à nos tests, nous devenons des experts de la Marne (ou presque) et répondons enfin à cette question universelle : peut-on, ou pas, boire l’eau de la Marne ?

Diapason et araignées sur les Bords de Marne
Nous jouons aux petits scientifiques © CDT94

Ces manipulations permettent aux enfants de s’impliquer et de s’amuser à jouer les apprentis chercheurs. Mais soyons honnêtes, les adultes se prêtent aussi au jeu avec grand plaisir, testant chacun sa petite bouteille d’eau pour savoir quelle est la meilleure d’Ile-de-France (en toute objectivité la val-de-marnaise est largement gagnante, bien entendu).

Cette visite de deux heures, riche en surprises, plait aux petits comme aux grands. La guide, véritable source de savoir, propose une balade à la fois conviviale par sa bonne humeur, ludique par ses petites expériences et surtout très enrichissante par toutes les informations qu’elle nous donne.

Commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *