Tout l’été, de nombreuses croisières ont été organisées dans le cadre de l’opération « Mercredi, j’ai bateau »* sur la boutique en ligne Explore Paris. J’ai ainsi pu prendre part à la croisière « Sur la Seine Amont : Architectures au bord de l’eau » et découvrir les bords de Seine et de Marne sous un nouvel angle.

Départ de la croisière : rendez-vous au pont Neuf

Ce mercredi d’août, c’est avec une partie de l’équipe de Val-de-Marne Tourisme & Loisirs que je me rends au point de rendez-vous à Paris, au pont Neuf pour le départ de la croisière.
Caméra à la main pour rapporter de belles images, je monte prendre ma place sur le toit du bateau de Canauxrama sur lequel nous allons voyager aujourd’hui.
La météo est idéale pour une croisière, peu de vent et surtout un grand soleil. Tous les passagers s’impatientent de commencer !

croisiere seine amont
Croisière sur la Seine Amont © CDT94/C. Zwiebel

Paris et ses merveilles

Le départ de la croisière est donné par notre guide à bord, Thomas. Le bateau s’éloigne du quai et le voyage commence par quelques incontournables parisiens : la Samaritaine tout juste restaurée, Notre-Dame de Paris et ses grues, les ponts, tous plus beaux les uns que les autres.

Notre guide nous distille des détails architecturaux et historiques sur les édifices parisiens (dates de constructions/rénovations, personnages historiques, etc).

croisiere paris seine amont
Croisière sur la Seine Amont © CDT94/C. Zwiebel

En avançant sur la Seine, on aperçoit peu à peu l’entrée du Canal Saint-Martin par le port de plaisance de Paris-Arsenal, puis la Cité de la Mode et du Design avec son architecture verte donnant sur le fleuve.

passerelle pietonne bibliotheque nationale france paris
Passerelle piétonne de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) © Bernard Sallet

Ce n’est qu’après avoir passé le pont de Bercy que les tours de la Bibliothèque Nationale de France François Mitterrand (BnF) se dressent au loin, ainsi que la sublime passerelle Simone de Beauvoir au-dessus de la Seine. Elle a l’air comme entrelacée et suspendue dans le vide, une superbe réalisation pour passer de la rive droite à la rive gauche !

Sous nos yeux se côtoient les constructions du passé et du futur tout le long de la Seine ! Notamment lorsqu’on aperçoit au loin les nouvelles tours Duo, dessinées par Jean Nouvel (où « la tour de travers » comme l’appellent certains), juste derrière la vieille usine SUDAC (la société urbaine d’air comprimé) et ses briques rouges.

tours duo paris
Les tours Duo derrière l’usine Sudac à Paris © CDT94/C. Zwiebel

De Paris au Val-de-Marne : la Seine s’industrialise

Peu à peu, les immeubles d’habitations et de bureaux laissent place au côté plus industriel de la Seine, surtout lorsqu’on passe sous le boulevard périphérique pour entrer en Val-de-Marne, avec Ivry-sur-Seine sur notre droite et Charenton-le-Pont à notre gauche.

Usines à l’arrêt ou encore en activité se succèdent, témoignant de l’histoire ouvrière de ces villes. Ces paysages nous rappellent que dès la seconde moitié du XIXe siècle, la Seine s’est peu à peu industrialisée pour devenir un atout économique important de Paris.

Ce n’est qu’au fur et à mesure des années que les industries se sont déportées en dehors de Paris, notamment en Val-de-Marne.

Autrefois dédiés aux activités industrielles, les bords de Seine sont aujourd’hui en pleine mutation, en témoignent les nombreuses grues à l’œuvre dans la ZAC Ivry Confluence, qui constituent le plus grand projet d’aménagement francilien depuis Haussmann (145 hectares, 5 500 logements, transports en commun, équipements publics, parcs, activités tertiaires…).

usine saint raphael bord seine
Usine Saint-Raphaël lors d’une croisière sur la Seine Amont © CDT94/C. Zwiebel

Signe que nous arrivons presque à la confluence de la Marne et de la Seine, l’usine Saint-Raphaël avec sa gigantesque enseigne se montre sur notre droite. Cette ancienne usine, qui produisait un apéritif au quinquina à partir de la fin du XIXe siècle, a été réhabilitée et accueille aujourd’hui une annexe de l’université de Paris VI. Un exemple parmi d’autres de la jonction réussie entre le passé et le présent.

La confluence de la Marne et de la Seine

« Déjà la Chine ? »… L’espace d’un instant « l’interrogation » s’installe dans les esprits lorsqu’on arrive à la confluence, devant l’immense complexe Huatian Chinagora à Alfortville.

restaurant huatian chinagora alfortville seine
Hôtel et restaurant Huatian Chinagora en confluence de Marne et de Seine © CDT94/D.Thierry

La Marne et la Seine se retrouvent ici, devant le Huatian et son architecture chinoise unique. Il est même bâti sur les plans de la Cité Interdite à Pékin. Si vous avez l’occasion d’y séjourner ou d’y manger (un restaurant de tradition chinoise fait partie du complexe), c’est une escapade au cœur de la Chine contemporaine qui vous y attend !

La Seine en Val-de-Marne

On navigue alors entre Ivry-sur-Seine et Alfortville où l’on aperçoit les deux halles de l’ancienne usine des eaux de la ville de Paris et leurs grandes baies vitrées donnant sur la Seine. L’une des deux halles est reconvertie aujourd’hui en dépôt d’œuvres d’art de la ville de Paris, tandis que la seconde accueille en été un projet d’urbanisme transitoire, avec l’installation d’une guinguette éphémère.

A l’été 2021, avec la piétonisation du Quai Henri Pourchassé à Ivry, les voitures ont laissé la place à une piste cyclable, des terrains de pétanque, un terrain de basket, ou encore à un petit skate-park.

usine bord seine
Patrimoine industriel du bord de Seine © CDT94

Dernier lieu à ne pas manquer avant l’arrivée à Vitry-sur-Seine, la guinguette du Port, ouverte uniquement l’été à Ivry-sur-Seine. Depuis le bateau, on devine l’entrée de la guinguette éphémère, installée sur le quai Henri Pourchassé, et au pied de laquelle se trouvent les berges naturelles d’Ivry-sur-Seine, classées Espace Naturel Sensible.

Enfin, le bateau arrive à Vitry-sur-Seine et soudain s’élève devant nous le pont du Port à l’Anglais, et l’écluse de Vitry quelques mètres devant. Avec ses grandes arches lui donnant un air similaire au pont suspendu de Brooklyn, le pont du Port à l’Anglais ne laisse personne indifférent.

Bords de Seine Pont Anglais
Bords de Seine Pont Anglais © CDT94-C.Chowah

Trajet retour vers Paris

Le passage de l’écluse, ce ne sera pas pour cette fois (rendez-vous sur une autre croisière de la boutique !). Notre bateau fait demi-tour et entame son retour vers la capitale.

Ce voyage de plus de 2h sur la Seine à Paris et en Val-de-Marne se termine, retour au point de départ. Je suis ravie d’avoir pu participer à cette croisière, ma caméra est remplie d’images. Il ne me reste plus qu’à passer au montage pour vous donner envie d’y participer à votre tour !


* Cette opération estivale est lancée par la Ville de Paris, l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris, le Département des Hauts-de-Seine, en partenariat avec la plateforme Explore Paris et la Communauté Portuaire de Paris.

Commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *