Paris et ses alentours regorgent de trésors cachés qui n’attendent que d’être découverts. Un pigeonnier médiéval érigé en pleine ville, le marbre de la table où fut assassiné Jean Jaurès, un abri anti-aérien de la Seconde Guerre Mondiale ou encore les vestiges d’un laboratoire de synthèse atomique : voici une sélection des curiosités méconnues compilées dans le guide Grand Paris insolite et secret qui vous propose d’aller à la rencontre d’un Grand Paris riche et insoupçonné.

Décliné en plusieurs chapitres selon les différents départements franciliens des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis ainsi que du Val-de-Marne, cet ouvrage vous invite à sortir des sentiers battus, à lever les yeux et à faire attention à tous ces détails qui vous feront découvrir autrement votre quartier et département.

Le guide écrit par un habitant, pour les habitants

Michael Mendes, auteur du Grand Paris insolite et secret paru en 2019 aux éditions Jonglez, nous en dit plus sur le concept de cet ouvrage et nous livre ses découvertes coups de cœur.

Architecte diplômé d’Etat, formé à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles, et spécialisé par la suite en histoire et architecture, Michaël Mendes est né à Paris et s’est beaucoup intéressé ces dernières années aux monuments moins connus des arrondissements extérieurs de Paris et de la couronne. Il organise également des parcours en vue de faire découvrir le patrimoine méconnu faisant le sel du Grand Paris. Pour plus d’informations sur ces visites, envoyer un message à mime.patrimoine@gmail.com

  •  Le guide « Grand Paris insolite et secret » invite à sortir des sentiers battus. En quoi son concept aide-t-il à révéler un visage méconnu du Grand Paris ?

J’aimerais faire de ce guide un support pédagogique montrant la réalité des richesses des territoires en dehors de Paris. En effet, aussi bien pour une majorité des touristes que des habitants de la capitale, le périphérique agit comme une limite dissuasive, avec au-delà des territoires dont la vision, en particulier celle relayée par la presse, n’est pas vraiment positive. Quant aux Franciliens, absorbés par le quotidien, ils ne se doutent pas forcément de ce que la métropole peut leur offrir en quota de surprises ou d’évasion. La richesse patrimoniale et artistique surprenante de ces communes fait justement la part belle de ce guide, qui veut aussi témoigner de la grande diversité urbaine des territoires en question. Le choix de thématiques moins mises en avant dans des guides traditionnels, comme l’architecture des 19, 20 et 21e siècles, les vestiges d’expositions, le petit patrimoine, l’exotisme, souvent avec des approches anecdotiques originales, aboutit également à cet éclairage nouveau.

  • Comment avez-vous constitué cette sélection de lieux et de curiosités ?

Passionné d’architecture, j’ai recherché dans les revues spécialisées et certains écrits (presse locale, documents officiels) les sites me paraissant les plus intéressants du point de vue artistique dans le Grand Paris. L’arpentage de la métropole qui s’ensuit a permis d’en découvrir une autre partie ; les deux démarches sont complémentaires. Le travail de compilation et de rédaction pour ce guide a demandé deux ans ; cependant, cela ne comptabilise pas l’activité liée à la prospection des sites. En effet, l’ouvrage n’en a retenu qu’une partie des sites, ceux dont l’histoire ou les caractéristiques donnent une coloration particulière auprès du lecteur.    

  • Quelles découvertes en Val-de-Marne vous ont le plus étonné ?

Certaines communes du Val-de-Marne m’ont surpris de par leur richesse architecturale, en particulier Vincennes et Charenton-le-Pont, avec leurs belles résidences et immeubles de la Belle Epoque qui n’ont rien à envier à Paris. Les yeux de Valenton (ndlr, l’œuvre de JR), visibles furtivement de la nationale reliant la A86 à Boissy-Saint-Léger, sont une œuvre d’art inattendue qui détourne les réservoirs d’une station d’épuration. La collection de matériel roulant ancien de la RATP, de par l’étendue de ce qui y est conservé derrière un hangar difficilement plus banal, et l’implication de leurs guides, est un vrai voyage dans le temps.

Guide Grand Paris insolite et secret
La première de couverture du guide ©Editions Jonglez
  • Enfin, quels sont vos coups de cœur ?

La découverte qui m’a le plus ému dans la sélection, même si elle ne se situe pas dans le Val-de-Marne, est la villa « Le Grillon » à Boulogne, une des premières réalisations incluant la question des personnes à mobilité réduite pour l’habitation. Les villas moins connues de Nogent-sur-Marne, comme l’annexe actuelle de la mairie aux très beaux vitraux chatoyants, et celles du Perreux-sur-Marne avec la maison « Pourquoi Pas », m’ont aussi réellement charmé. Enfin, l’intérieur du nymphée aux coquillages de Piédefer à Viry-Châtillon, si fragile et précieux, est un univers onirique à lui seul.

Un grand merci à Michael Mendes de nous avoir accordé cette interview ainsi qu’aux éditions Jonglez de nous avoir fait découvert ce guide étonnant.

Découvrez-vite tous ces lieux et trouvailles insolites en vous procurant le guide Grand Paris insolite et secret des éditions Jonglez disponible dans de nombreuses librairies du Grand Paris ainsi que sur des plateformes de vente en ligne.

Commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *