Un matin d’Octobre, me voici parti pour prendre part à une visite sur l’architecture. Le lieu de rendez-vous est fixé sur le parvis de l’hôtel de ville de Nogent-sur-Marne.

Balade architecturale à Nogent-sur-Marne

Pascale, de l’Office de tourisme de la vallée de la Marne, est présente pour accueillir notre petit groupe. Elle sera notre guide pour cette balade architecturale.

Nogent-sur-Marne, « l’eldorado du dimanche »

La visite débute par une introduction sur l’histoire de Nogent-sur-Marne.

Céramiques et marquises ©CDT94/D. Thierry

L’arrivée du chemin de fer à la fin du 19e siècle renforça la proximité de Paris et permit l’avènement des loisirs en bords de Marne. Cela engendra le développement rapide de la ville de Nogent-sur-Marne. De nombreux artistes s’y installèrent et bâtirent certaines des demeures que nous observerons durant cette visite.

Nous apprenons que, d’un point de vue architectural, deux styles historiques majeurs se retrouvent sur la commune : Art Nouveau et Art Déco. C’est donc parti pour les découvrir durant ces deux heures de visite !

Les caractéristiques symboliques du patrimoine Art Nouveau

L’art Nouveau fit son apparition à la fin du 19e siècle, et perdura jusqu’à l’après première guerre mondiale. Georges Nachbaur est l’architecte emblématique de cette période à Nogent-sur-Marne.

Premier arrêt de la matinée : le Pavillon des élus, qui se situe derrière l’hôtel de ville. Sa magnifique verrière, représentant le Nogent d’un autre temps et son château Beauté ainsi que le travail de ferronnerie ne laissent aucun doute sur le style architectural. Autre originalité : le bâtiment fût la toute première sous-préfecture du Val-de-Marne lors de sa création en 1968, avant de devenir une école puis d’avoir sa fonction communale actuelle.

Le pavillon des élus nogentais ©CDT94/A. Bertrand

Nous poursuivons et empruntons la rue de Coulmiers. Nous apprenons à reconnaître les différents styles architecturaux, une première maison se distinguant aisément des autres : des représentations de fleurs et insectes témoignent du style Art Nouveau, dans lequel le lien avec la nature est fort. Le travail réalisé sur les pierres meulières est un indice supplémentaire, tout comme la guirlande en céramique des deux côtés des fenêtres.

L’architecture des bords de marne ®CDT94/D. Thierry

Rue des Clamarts, la maison « Les Iris » est également une réalisation de Nachbaur. L’utilisation de meulière, de briques vernies et d’une mosaïque le confirment.

La rue Edmond Vitry, en contrebas du cinéma, laisse deviner de nombreuses constructions dans le style Art Nouveau. Pascale attire rapidement notre attention sur l’une d’elles, et son arche en bois : elle représente la coque d’un bateau renversé et rappelle l’esprit nautique des bords de Marne tout proches.  En remontant la rue, notre regard se porte sur d’autres constructions tout aussi originales et qui se distinguent les unes des autres.

Une construction Art Nouveau ©CDT94/A. Bertrand

Des découvertes étonnantes

Nous découvrons l’un des fleurons de l’architecture Art Nouveau à Nogent-sur-Marne : le cinéma Royal Palace, Classé Monument historique depuis 1991, ce bâtiment était autrefois un lieu de music-hall. Il est unique : de larges baies vitrées, ainsi que diverses ornementations et un balcon réalisé en fonte composent sa devanture.

Le cinéma Royal Palace ©CDT94/D. Thierry

Le boulevard de la République, faisant face à l’hôtel de ville qui est le point de départ de cette balade, présente différentes constructions de Nachbaur. Trois d’entre elles sont reconnaissables au premier coup d’œil grâce aux plaques en céramique apposées sur leur façade siglées du nom de l’architecte. Les éléments caractéristiques de ce style architectural sont bien présents et habillent ces demeures : pierres meulières, fer forgé et ornementations.

L’un des moments forts de cette visite est la découverte dans cette même impasse de l’ancien cabinet de Nachbaur, classé Monument historique, et en cours de rénovation par les propriétaires actuels. Le bâtiment détonne dans ce paysage urbain et semble être resté figé dans le temps. Pascale avoue être sous le charme de la petite fontaine nichée sur le pallier à l’entrée. Subjugués par les courbes architecturales de cette maison unique en son genre, nous n’y avions même pas prêté attention ! 

L’architecture de Nogent-sur-Marne ®CDT94

Après cette belle découverte, le moment est venu de découvrir le second mouvement architectural majeur de Nogent-sur-Marne.

La « rue Tissoire » : l’Art Déco nogentais

À Nogent-sur-Marne, l’Art Déco, symbolisé par l’architecte Tissoire, se développa jusqu’en 1940.

La rue Léon Lepoutre, à proximité de l’hôtel de ville, présente différentes déclinaisons des créations de cet architecte.   Elles sont facilement reconnaissables à leurs fenêtres en demi cercle avancées sur la rue, garantissant un ensoleillement quasiment constant à toute heure du jour. Autre trait caractéristique : sa signature sur les façades de ses créations, réalisées en mosaïque.

En remontant la rue, d’autres bâtisses étonnantes se distinguent : une maison rose,  dont les traits évoquent une construction typique de l’Est de la France, ainsi qu’une maison au ton blanc dominant. Il s’agit de l’hôtel particulier de Tissoire, dans lequel il travaillait et imaginait ses prochaines créations. Une ferronnerie dont certains motifs représentant des hirondelles parcourt les balcons. Les représentations de la nature sont pourtant généralement attribuées à l’Art Nouveau.

L’ancien hôtel particulier de Tissoire à Nogent-sur-Marne ©CDT94/A. Bertrand

Georges Damotte est également à l’origine de nombreuses réalisations à Nogent-sur-Marne. Son ancien cabinet, situé rue André Pontier, est toujours habité : l’entrée grillagée, au travail de ferronnerie remarquable, laisse entrevoir un porche puis l’entrée de la maison. Outre le fer forgé, l’architecte a choisi d’apposer quelques vitraux ainsi qu’une frise qui parcourt certaines des fenêtres de cette demeure en pierres meulières.

Aussi uniques soient-elles, ces constructions Art Nouveau et Art Déco ne sont pas pour autant toutes classées Monuments historiques !

Au détour d’une rue, d’autres curiosités historiques se dévoilent

Nous découvrons également au cours de notre visite d’autres constructions originales et chargées d’Histoire.

L’Eglise Saint Saturnin, plusieurs fois remaniée, est située à proximité directe de l’artère commerçante de la ville, la grande rue Charles de Gaulle. Son clocher de style roman date du 12e siècle et est classé aux Monument Historiques depuis 1862. 

L’Eglise Saint-Saturnin ©Ville de Nogent-sur-Marne

La propriété Smith-Champion rassemble une résidence d’artistes, une bibliothèque ainsi qu’une galerie d’exposition d’art contemporain : la maison d’art Bernard Anthonioz. L’ensemble du domaine s’étend de la sous-préfecture jusqu’aux abords du stade Sous la Lune. En contrebas de son gigantesque parc se dressent quelques unes des vignes de la ville, le long de la rue Charles VII. Chaque année, quelques bouteilles du célèbre « petit vin blanc » sont ainsi produites.

À quelques rues se dresse le Carré des Coignard. Sa construction remonte au 18e siècle : successivement hôtel particulier puis Palais de justice de la ville, le bâtiment abrite désormais le conservatoire de musique ainsi qu’une salle d’expositions. Pascale nous fait remarquer la présence d’une colonne en pierre, à proximité du bâtiment : il s’agit de l’ancienne délimitation du bois de Vincennes, qui s’étendait jusqu’à Nogent-sur-Marne !

Le Carré des Coignard ©CDT94/F. Roblot

C’est ainsi que s’achève cette visite à la découverte de l’architecture de Nogent-sur-Marne. Art Déco et Art Nouveau n’ont désormais plus de secrets pour nous grâce aux explications de notre guide.

Merci Pascale pour cette visite !

Vous aussi, prenez part à cette visite architecturale dans les rues de Nogent-sur-Marne en vous connectant sur notre site de réservation.

Le site internet de l’Office de tourisme de la vallée de la Marne

Commentaires

DAVID - Le 12 août 2017

Sur le programme à la fin de la randonnée :"en route vers l'eldorado" dans le descriptif on passe dans la rue du Port puis la rue du roi Dagobert, et prendre à droite la Grande rue Charles de Gaulle, or pour rejoindre le RER, il faut prendre à gauche. Merci

Alexis Bertrand - Le 14 août 2017

Bonjour David, merci pour votre commentaire. Nous faisions mention du RER E Nogent-le-Perreux, il faut donc reprendre à droite et redescendre la Grande Rue Charles de Gaulle. Mais vous avez raison, pour rejoindre le RER A Nogent-sur-Marne il faut bel et bien prendre à gauche pour rejoindre la gare. Merci pour votre vigilance

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *