On a testé pour vous la visite d’un élevage d’ânesses laitières

Elevage d'anesses Téliane

En ce mercredi après-midi, nous avons rendez-vous à l’entrée du parc départemental de la Plaine des Bordes à Chennevières-sur-Marne pour la visite d’un élevage d’ânesses laitières.

Emilie, qui gère seule l’exploitation, nous accueille dès notre arrivée et nous prenons place pour une courte présentation.

L’élevage est situé au cœur de ce parc et était au 16e siècle une ferme briarde telle qu’on en trouvait dans la région. Les bâtiments d’origine ont toutefois été détruits lors d’un incendie.

Un élevage d'ânesses laitières à Chennevières-sur-Marne
Visite d’un élevage d’ânesses laitières ©N. Jestin

L’âne, pas si têtu que ça

L’âne fait partie de l’espèce asine : c’est un équidé. Cet animal rustique est originaire de Nubie et de Somalie. Fidèle et courageux, il travaille beaucoup et s’adapte bien aux différentes tâches dans le domaine viticole ainsi que pour le débardage, technique consistant à transporter des arbres abattus depuis leur lieu de coupe jusqu’à un dépôt. Fait surprenant, la race avait failli disparaître avec l’arrivée de la mécanisation pour le travail agricole.

Trois types majeurs d’ânes se distinguent les uns des autres, et c’est l’âne commun qu’Emilie a choisi pour son exploitation. 

Les ânes sont ici nourris quasi exclusivement avec de l’herbe, ainsi que de foin et de paille durant la période hivernale.

Emilie possède 10 ânesses laitières. Elle nous explique que la saillie s’effectue au pré, et que la période de gestation moyenne est de 12 mois pour 13 mois de lactation. En tout, six à huit naissances ont lieu chaque année au sein de l’élevage.

Le lait d’ânesse bio, unique en son genre

L’une des caractéristiques de l’exploitation est la production de lait d’ânesses.

En effet, il est le plus proche du lait maternel : à la fois riche en lactose et en vitamines, sa teneur en matières grasses et en caséine est très faible. Son utilisation remonte à l’antiquité, et plusieurs figures historiques l’utilisèrent pour ses différents vertus : Cléopâtre, Marie-Antoinette ainsi que Poppée.

Le lait d'ânesse bio Téliane, produit en Val-de-Marne
Le lait d’ânesse bio ©CDT94/A. Bertrand

Une ânesse produit de 1 à 1,5 litre de lait par jour, à raison d’une traite manuelle variant  quotidiennement de 2 à 5 fois. À titre de comparaison, une vache produit 40 litres de lait par jour !

Il peut être bu, mais il est également utilisé dans la conception de cosmétiques comme c’est le cas sur cette exploitation. Ces cosmétiques sont ainsi garantis sans parabène, conservateurs et OGM.

Drôle de rencontre !

Après cette introduction très instructive, nous nous rendons au cœur du parc pour le plus grand plaisir des enfants présents dans le groupe. Ils vont pouvoir approcher au plus près de ces sympathiques animaux !

Les ânesses Apple, Salsa, Eloane, Juliette ou encore Frangipane se joignent à nous. Des brosses sont à disposition des enfants et des parents : très vite, les bambins se prêtent au jeu et caressent le pelage des ânesses, intrigués. Emilie se veut toutefois très rassurante : les ânes ne sont pas agressifs.

Vient alors le moment tant attendu : la traite, en compagnie des enfants. Certainement le moment phare de la visite ! Le résultat est concluant, puisqu’on récolte près de 400ml de lait frais que nous aurons le plaisir de déguster.

La visite touche à sa fin. Mais avant, nous optons tous pour une petite dégustation de ce lait  frais au goût unique : une première pour moi en tout cas ! Ceux qui le souhaitent peuvent également se procurer les cosmétiques crées à partir du lait d’ânesses bio. Sûr que leur peau sera belle et douce !

Un grand merci à Emilie pour son accueil chaleureux !

Visite d'un élevage d'ânesses laitières en Val-de-Marne
La traite des ânes au parc départemental des Bordes ©A. Bertrand

Vous aussi, visitez cet élevage d’ânesses laitières en vous connectant sur notre site de réservation. Une visite idéale en famille !

Le site internet de l’exploitation. Découvrez également les cosmétiques produits à partir du lait d’ânesses sur le site de Téliane

Le site du parc départemental de la plaine des Bordes.

 

 

Touriste en Val-de-Marne, je possède plus de paires de chaussures que de place dans mon appartement.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *