• Imprimer
Idees de sorties 94

Evénements et agenda culturel

< retour à la page de résultats

Vous avez sélectionné :

Exposition temporaire au MAC VAL : Tous, des Sangs Mêlés

VITRY-SUR-SEINE - Du 22/04/2017 au 03/09/2017

MAC/VAL
Place de la Libération 
94400 VITRY-SUR-SEINE

Venez découvrir l'exposition "Tous, des sangs mêlés" du 22 avril au 3 septembre 2017 au MAC VAL à Vitry

« Tous, des sang-mêlés », une exposition collective qui propose d’explorer une notion tout aussi universelle que brûlante : l’identité culturelle. Cette proposition originale n’est pas sans faire écho à d’autres pistes de réflexion développées au MAC VAL depuis quelques années.

Cette exposition s’ancre dans l’actualité pour aborder la question de l’identité culturelle au travers de visions et d’expériences d’artistes : Qu’est ce qui nous rassemble ? Comment se construit une culture commune malgré des origines toujours différentes/diverses ? Ces interrogations, en effet, agitent le monde. Les œuvres réunies abordent ces thématiques à partir de situations vécues dans une optique d’échange et de dialogue. Si l’identité culturelle est une fiction, il s’agit de voir comment les artistes l’interprètent, l’interrogent, la déconstruisent…

Sous le patronage conjoint de l’historien français Lucien Febvre et de son ouvrage Nous sommes des sang-mêlés : Manuel d’histoire de la civilisation française (1950), ainsi que celui de Stuart Hall, père fondateur des Cultural Studies, cette exposition réunit une soixantaine d’artistes autour d’œuvres existantes, pour l’essentiel empruntées des musées, collections publiques d’arts, collectionneurs, artistes et galerie et quelques productions.

Programme

Cycle « De quoi j’me mêle ? »,
autour de l’exposition collective « Tous, des sang-mêlés ».
Les dimanches du 30 avril au 3 septembre 2017, à 16h

Au cœur de l’exposition, venez découvrir un espace de rencontre, de discussions, de débat mais aussi de lecture ou de repos. Il s’agit de prendre le temps de penser ensemble ou dans le silence d’une réflexion solitaire, les enjeux soulevés par l’exposition et par la réalité du monde contemporain. Des voix singulières se feront entendre pour partager un point de vue, une expérience personnelle ou collective. Programmées par l’ensemble des personnes qui ont collaboré à la mise en œuvre de l’exposition, ces rencontres, gratuites et ouvertes à tous, se tiendront le dimanche, du 30 avril au 3 septembre 2017 à 16h.

- Dimanche 30 avril, 16h : ART IN THE JUNGLE.
Rencontre avec Antonin Heck, et Marine Medal, artiste et travailleuse sociale, membre de l’association ART IN THE JUNGLE. Depuis 2 ans Art in the Jungle est active auprès de migrants vivants à Calais. Ses membres sont essentiellement des artistes présents dans la Jungle pour animer des ateliers adultes /enfants. Ces espaces de création partagée sont le lieu d’émergence de liens et de métissages entre les immigrés, les réfugiés, leurs cultures, et le pays d’accueil.

- Dimanche 7 mai, 16h : Visite et discussion avec Julie Crenn et Frank Lamy, commissaires de l’exposition.

- Dimanche 14 mai : L’ECRITURE DE L’HISTOIRE
Dialogue avec Catherine Coquio et Fouad Boussouf
Catherine Coquio est Professeur de littérature comparée à Paris 7. Fouad Boussouf est chorégraphe et fondateur de la Cie Massala.

- Dimanche 21 mai : LA VIE SOCIALE DES OBJETS.
Visite inventée avec Adrien Siberchicot, artiste et conférencier.
Avec des textes de Hal Foster, Arjun Appadurai, Michel Butor, etc.
Partant de l’idée que les objets, et notamment, les œuvres d’art ont une vie sociale autant que les êtres humains, la visite propose un choix de textes lus par le conférencier et les visiteurs. Cette visite-lecture, ouverte à tous, construira un parcours d’œuvres et de pratiques, questionnant la mise en scène dans le domaine des objets d’art, dans une perspective anthropologique.
Adrien Siberchicot est artiste et conférencier. A travers textes, images, vidéos et lectures, son travail invite à redéfinir le tourisme, la mise en scène et la construction du point de vue.

- Dimanche 28 mai : VOYAGE EN ESPERANTO LANDO
Visite de l’exposition et discussion avec Gilles Perez, professeur d’Espéranto.
Langue internationale parlée sur un mode militant et engagé depuis plus de cent ans dans le monde entier, l’Espéranto est présent dans l’imaginaire collectif comme solution possible aux problèmes de communication entre personnes de langues maternelles différentes. La visite de l’exposition en compagnie de Gilles Pérez sera l’occasion de mettre en écho les œuvres Claire Fontaine, Violaine Lochu ou encore Zineb Sedira avec les grands principes de l’Espéranto. En effet, ces œuvres ont pour point commun de mobiliser le langage dans une relation problématique avec les notions de communication, de culture et d’identité nationale. Ce dialogue sera l’occasion d’une joyeuse mise en question de toutes les certitudes concernant la langue comme principal vecteur d’appartenance à une communauté culturelle figée.
Gilles Perez est professeur d’Esperanto. Il s’intéresse aux langues (qu’elles soient vivantes ou informatiques) pour favoriser les échanges militants et citoyens entre les personnes. Il est l’un des animateurs du mouvement espérantiste à Montpellier.

- Dimanche 4 juin 2017 : CULTURE SOURDE. LA LANGUE DES SIGNES, MATERNELLE OU ACQUISE ?
Visite à deux voix en français et LSF avec Audrey Taguet, artiste sourde et conférencière.
Suivie d’une discussion sur l’identité culturelle sourde à partir des recherches d’Yves Delaporte. Ethnologue, il a publié deux livres sur la communauté des sourds : Les sourds, c’est comme ça et Moi, Armand, né sourd et muet (écrit avec Armand Pelletier).

- Dimanche 11 juin : ENTER THE RYTHM
Rencontre avec Jules Bikôkô Bi Njami, musicien et producteur
En confrontant, l’appropriation de Slave to the rythm de Grace Jones par Harold Offeh au geste iconoclaste de Jason Karaïndros (Podium, 2004) fusionnant les hymnes nationaux, la rencontre proposera de questionner l’identification à un pays, à une communauté par un style musical et les stratégies de translation, d’interprétation, d’appropriation. Les réflexions de François Jullien sur la notion de ressource et l’affirmation de la transformation continue de la culture seront mises en débat en sollicitant le regard et l’expérience du musicien Jules Bikôkô Bi Njami.

- Dimanche 18 juin : TERRES D’ORIGINES ET ESPACES TRAVERSÉS, LA CONSTRUCTION SPATIALE DE L’IDENTITÉ
Rencontre avec Philippe Gervais-Lambony, professeur de géographie à l’Université de Paris Nanterre.
Le rôle du territoire dans la formation de l’identité est une problématique centrale de l’exposition. Tracé des frontières, migrations, déplacements de populations ou identifications identitaires, apparaissent comme des thématiques récurrentes sans cesse réinterrogées. Cette analyse topographique définit l’identité en tant que construction ; individuelle et intime, collective ou politique.
Soulevant les liens entre art contemporain et géographie, cette rencontre propose ainsi d’aborder l’exposition sous l’angle du rapport aux espaces ; qu’ils soient habités, quittés, regrettés, ou désirés.

- Samedi 24 et dimanche 25 juin 2017 de 15h à 18h
« ACCENTS, BARBARISMES, MA LANGUE EST UNE CHIMÈRE »
Atelier d’écriture pour adultes mené par Célia Houdart, écrivain

- Dimanche 25 juin
AUX SOURCES DE NOTRE PATRIMOINE ALIMENTAIRE : DES PLANTES SI ETRANGERES DANS NOS ASSIETTES.
Rencontre avec Vladimir Dabrowski, doctorant en archéobotanique.
_ « (…) Des plantes qui poussent aujourd’hui chez nous à l’état de plantes cultivées, le plus grand nombre est arrivé (il y a peu de temps relativement) de pays étrangers plus ou moins lointains. Ces plantes sont des étrangères qui se sont naturalisées françaises. » À partir de cette idée, démontrée par l’historien Lucien Febvre dans son manuel d’histoire de la civilisation française Nous sommes des sang-mêlés (paru en 1950, réédité en 2012), Ninon Duhamel (assistante d’exposition au MACVAL) et Vladimir Dabrowski) proposent une lecture à deux voix de l’exposition au croisement de l’archéologie et de la botanique. Ils suivent les diffusions et les déplacements d’espèces végétales, comme une métaphore des croisements et des rencontres qui ont fait la culture française.

- Dimanche 9 juillet : DIORAMAS
Rencontre avec Jessica Paez
Jessica Paez est chargée de programmation au HAUS DER KULTUREN DER WELT de Berlin et chargée de production pour Rimini Protokoll’s theatre.
Visite à deux voix et discussion autour de la décontextualisation d’une image ou d’un objet d’art par l’institution muséale, du mouvement de décolonisation de la culture, du rôle des images dans la construction de l’histoire et de la culture nationale.

Renseignements et inscription :
reservation@macval.fr ou 01 43 91 64 23

Tarifs

Tarif de base : € - 5€ 
Tarif réduit : 2,5€ plus de 65 ans
Gratuit : € - de 26ans, étudiants, RSA, titulaires AAH
sur justificatifs

Horaires

Le MAC VAL est ouvert du mardi au dimanche :
Du mardi au vendredi de 10h à 18h
Samedi, dimanche et jours fériés de 12h à 19h

Clôture des caisses 30 minutes avant la fermeture du musée

Informations pratiques

Acces

Transport en commun: M° 7 dir. Mairie d’Ivry
Transport en commun: tramway T3, arrêt Porte de Choisy
Transport en commun: bus 183, arrêt MAC/VAL.
Transport en commun: M°8 (dir. Créteil-Préfecture) Liberté
Transport en commun: bus 180 (dir. Villejuif), arrêt MAC/VAL
Transport en commun: RER C : gare de Vitry / Seine

 lien quest web fma

 

Haut de page