NE ME TOUCHEZ PAS / au Théâtre des Quartiers d’Ivry

Organisé avec le Conseil départemental du 94

Dates

Du 03/02/2017 au 12/03/2017

Description

"L’amour est un risque colossal"
NE ME TOUCHEZ PAS par Anne Théron est une pièce librement inspirée des LIAISONS DANGEUREUSES de Pierre Choderlos de Laclos.

“?Valmont lui resta dans la salle de bains
Avachi dans un fauteuil allongé dans la baignoire
Il restait là dans ce décor froid minéral et arctique
Quand un domestique entrait il grommelait
Ne m’approchez pas ne me touchez pas. RIEN
Il n’était plus rien?”

Valmont et Merteuil sont des figures immortelles, comme le sont les vampires qui relèvent aussi bien d’une approche romantique que sanguinaire. Valmont est une machine de guerre dont la langue s’articule autour des exploits de la conquête. Pourtant, c’est un homme en bout de course.
“?Ne me touchez pas?”, cette fameuse interdiction qu’il attribue à Mme de Tourvel, reflète en fait sa propre incapacité à aimer. “?Ne me touchez pas?” signifie en fait?: ne m’ébranlez pas, ne m’émouvez pas.
En face de lui, Merteuil est à elle seule toutes les femmes. Ce qui aurait pu la tuer - l’abandon de Valmont - l’a rendue forte et elle le dit?: ma peau et mes organes sont à moi. De sa personne découle une mise en abyme avec Mme de Tourvel, dont elle prend le rôle jusqu’à lui attribuer sa propre parole. Jusqu’au bout elle tentera de conduire Valmont vers l’amour, avant de l’abandonner à son tour, seule mais libre.
Et puis il y a La Voix, celle qui brouille les cartes au point qu’on ne sait plus très bien qui parle. Au début, elle pose le décor, relèverait presque de la didascalie, mais très vite raconte l’histoire, celle qu’on n’a pas vue, qu’on ne verra pas.

La pièce fonctionne sur un entrelacement entre le récit de La Voix et l’ultime face à face de Valmont et Merteuil, enfermés dans une salle de bains dont les proportions nous ramènent aux studios de cinéma du siècle dernier. Tout est bizarrement grand dans cette salle de bains, à commencer par les accessoires. Tout est également vieux, défraîchi, et l’ensemble ressemblerait plutôt à un décor post apocalyptique. Cette salle de bains, hors du monde, hors du temps, ouvre sur la projection vidéo d’un couloir à l’infini.

ANNE THÉRON
Romancière, dramaturge, scénariste, metteure en scène et réalisatrice.
Avec sa compagnie Les Productions Merlin, elle crée des “?objets?”, où se mêlent recherches sur le corps, la vidéo et le son.
Elle met en scène La Religieuse d’après Diderot, Jackie d’Elfriede Jelinek, Richard III de Carmelo Bene et ses textes Le Pilier, Antigone, hors-la-loi, Amours?/?Variations. Au Festival d’Avignon en 2013, elle crée L’?Argent de Christophe Tarkos.
Depuis septembre 2014, Anne Théron est artiste associée au Théâtre National de Strasbourg.

Horaires

à 20h30 les mardis, mercredis et vendredis à 19h les jeudis à 18h30 les samedis à 16h30 les dimanches

Labels & classements

  • Culture

Types

  • Spectacles et cinéma

Programme

03 > 12 MAR 2017 / Manufacture des Œillets / La Fabrique

CIE LES PRODUCTIONS MERLIN
texte et mise en scène Anne Théron
éditions Les Solitaires Intempestifs
collaboration artistique Daisy Body
scénographie et costumes Barbara Kraft
création vidéo Nicolas Compte
assisté de Jacques Bigot
création lumière Benoît Théron
création son Jean-Baptiste Droulers
perruques Emilie Vuez
musique Jérémie Droulers, Jean-Baptiste Droulers

avec
Marie-Laure Crochant
Julie Moulier
Laurent Sauvage

Informations spécifiques

  • Zone ville : IVRY-SUR-SEINE

Tarifs

Tarif Min. Max.
Tarif de base - Tarifs plein 0€ 24€
Tarif réduit 13€ 17€
Tarif étudiant 0€ 11€
Tarif solidaire 0€ 7€

Mon itinéraire