Les Rendez-vous de la MIEE table ronde « FAKE NEWS ? »

Dates

Le 08/02/2019

  • Vendredi : de 08h30 à 10h30

Description

Au cours des dernières années, la question des "fake news" s'est imposée avec force dans le débat public. Vendredi 8 février 2019, de 8h30 à 10h30, dans le cadre des Rendez-vous de la MIEE, l'UPEC organise une table ronde pour proposer des éléments de réponse aux nombreuses questions que pose ce phénomène.

Comment caractériser les "fake news" par rapport à d'autres pratiques de désinformation plus ancienne comme la propagande politique ? Qu'est-ce qui rend aujourd'hui possible la visibilité et la circulation de ces fausses informations dans les champs journalistique et politique ? La focalisation sur les "fake news" ne revient-elle pas à esquiver l'essentiel du problème de la "malinformation" du public et à dédouaner les médias dominants de toute responsabilité" ?
Trois invités, spécialisés dans l'analyse critique de l'information et des médias, vous proposeront des éléments de réponse.

Intervenants :
- Romain Badouard, Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris II Panthéon-Assas, Laboratoire CARISM, Institut Français de Presse, auteur de l’ouvrage : Le désenchantement de l’Internet. Désinformation, rumeur et propagande (FYP Editions, 2017, 179 p.).
Comment caractériser le phénomène des "fake news" par rapport aux autres phénomènes de désinformation plus anciens, notamment les pratiques de propagande politique ? Comment saisir l’industrialisation des rumeurs politiques au regard des modèles économiques des réseaux sociaux ? Les nouvelles formes de régulation du marché de l'information par l’État (lois "anti-fake news") ne risquent-elles pas d’octroyer des pouvoirs de censure démesurés aux grandes plateformes privées du Web ? Comment réagissent les journalistes et la société civile à travers divers dispositifs de "fact-checking" ou d’"éducation aux médias" ? Quel est le rôle du marché publicitaire en ligne dans ce phénomène ?

- Samuel Bouron, Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris-Dauphine, membre de l’IRISSO (Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales), spécialisé dans l’étude de la formation des journalistes et dans l’analyse des stratégies de communication de l’extrême-droite "identitaire", auteur de « Les beaux quartiers de l’extrême droite » (Agone, 54, 2014).
Qu’est-ce qui qui rend possible la visibilité et la circulation des "fake news" dans les champs médiatique et politique ? Dans quelle mesure les transformations du champ journalistique rendent-elles plus visibles qu'auparavant les discours d'extrême droite et plus généralement les discours qui semblent transgressifs ? Comment les militants de l’extrême-droite parviennent-ils à se constituer en "bons clients" pour certains journalistes en construisant des polémiques qui peuvent potentiellement circuler dans le champ politique ? En quoi la profession de journaliste accompagne-t-elle ce mouvement en donnant une importance croissante à la "forme" des informations au détriment de leur "contenu" ?

- Blaise Magnin, rédacteur à l’Association Acrimed (Action-Critique-Médias), auteur d’une centaine d’article de critique des médias depuis 2012.
La focalisation médiatique et politique sur les fake news ne revient-elle pas à esquiver l'essentiel du problème de la "malinformation" du public et à dédouaner les médias dominants de toute responsabilité ? Si de fausses nouvelles peuvent circuler et éventuellement influencer le public, n’est-ce pas parce que les vraies nouvelles (ainsi que les interprétations et les commentaires qui les accompagnent), produites par les médias et les journalistes dominants, apparaissent largement discréditées - voire comme d'authentiques "fake news" ? Quels phénomènes peuvent contribuer à expliquer ce discrédit : l'emprise des différentes formes de propagande démocratique, les menaces pesant sur l’indépendance des médias et le pluralisme de l'information, ou encore l'homogénéité sociale du journalisme dominant ?

> Conférence animée par Benjamin Ferron, Maître de conférences au Département de Communication politique et publique de l’UPEC, responsable du Réseau thématique 37 « Sociologie des médias » de l’Association Française de Sociologie.

Horaires

8h30 - 9h : accueil, petit-déjeuner 9h - 10h30 : Table ronde, suivie d'échanges avec le public

Labels & classements

  • Culture

Programme

Programme
• 8h30 - 9h : accueil, petit-déjeuner
• 9h - 10h30 : Table ronde, suivie d'échanges avec le public

Entrée libre, sur réservation en ligne : http://www.u-pec.fr/vous-etes/entreprises-et-partenaires/participez-a-la-table-ronde-fake-news--880617.kjsp

Informations spécifiques

  • Zone ville : CRETEIL

Tarifs

Tarif Min. Max.
Gratuit