Le Parcours de la Flamme Olympique dans le Val-de-Marne

La flamme olympique illuminera le département du Val-de-Marne durant la journée du 21 juillet 2024. Cet événement est l’occasion de susciter un engouement populaire en faisant rayonner le Val-de-Marne.

Plusieurs arrêts pour la flamme olympique

Le passage de la flamme dans notre département est marqué par 12 lieux par lesquels les relayeurs vont s’arrêter. Au total, on attend 7 étapes.

L’Aéroport d’Orly : la 1ère étape du parcours

Le 1er lieu mis en avant lors de ce parcours est l’aéroport de Paris-Orly. Situé à cheval sur les départements du Val-de-Marne et de l’Essonne, l’aéroport de Paris-Orly s’étend sur 1 528 hectares et accueille plus de 30 millions de passagers par an. Pour découvrir les coulisses du deuxième aéroport de France : réservez votre visite de l’aéroport de Paris-Orly.

Le château d’Ormesson

2ème étape : le château d’Ormesson, classé aux Monuments Historiques en 1889, édifié au 16ème siècle, est un patrimoine remarquable du département. Il fait partie des quelques châteaux du Val-de-Marne, et se démarque par ses trompes du pavillon d’angle ainsi que ses grilles en fer forgé. Il est situé dans la commune d’Ormesson-sur-Marne, ce qui met en valeur une partie sud-ouest du territoire, méconnue du grand public.

Il est tout de même possible de visiter le château d’Ormesson à quelques dates exceptionnelles dans l’année. Pourquoi ne pas vous renseigner et saisir l’occasion de profiter d’une visite rare ?
Ensuite, direction la future gare de Champigny centre.

Gare de Champigny centre

Après avoir fait étape au  château d’Ormesson, les relayeurs se dirigent vers le nord-ouest du département afin d’atteindre la future gare de Champigny Centre qui est un point important du Grand Paris Express. Située en plein cœur de la ville, il s’agira d’une des rares gares à desservir à la fois l’ouest, le nord et l’est de la capitale.

Le Marché d’Intérêt National de Rungis

3ème étape : le MIN de Rungis. Le Marché International de Rungis est le plus grand marché de produits frais au monde. Le lieu est tellement grand qu’il constitue une étape à lui tout seul, tout comme l’aéroport d’Orly. Pour vous donner un ordre d’idée, la marché s’étend sur 234 hectares de terrain, il compte plus de 12 000 salariés et 1 400 entreprises. On parle souvent d’une ville dans la ville.

Le Château de Vincennes

4ème étape : le château de Vincennes, situé à proximité de Paris, est un site historique incontournable qui a joué un rôle important dans l’histoire de France. 

Au 14e siècle, des structures défensives incluant une enceinte, des tours et un donjon furent construites. Avec une hauteur de 50 mètres, le donjon est la plus haute fortification médiévale d’Europe encore existante aujourd’hui ! 

Pendant la même période, la Sainte-Chapelle fut édifiée à la demande de Charles V. Elle se trouve à l’intérieur même de l’enceinte du château et renferme les reliques de la Passion du Christ. Au 15e siècle, le donjon fut transformé en prison d’État où plusieurs personnages célèbres furent emprisonnés, tels que Diderot, Mirabeau et bien d’autres. 
Si vous souhaitez en apprendre davantage sur cette résidence royale, sachez que vous pouvez vous inscrire à une visite guidée !

La Fédération Française d’Aviron

Le relais de la flamme olympique va continuer jusqu’à atteindre la Fédération Française d’Aviron. Intégrer la Fédération Française d’Aviron parmi les étapes du parcours de la flamme permet de mettre en avant la patrimoine nautique du département. Et ce, notamment grâce aux bords de Marne, qui en plus de traduire un charme singulier, ont inspiré la dénomination de notre département. En effet, le Val-de-Marne étant traversé à la fois par la Seine et la Marne, les activités nautiques proposées sur le territoire sont très nombreuses.

L’École Nationale Vétérinaire d’Alfort

Par la suite, L’École Nationale Vétérinaire d’Alfort qui constitue le dernier arrêt de cette 4ème étape n’est pas seulement un lieu consacré à l’enseignement. Elle dispose également dans son enceinte du musée Fragonard, un véritable cabinet de curiosités incontournable qui ne laisse pas de marbre ! L’EnvA est un établissement d’enseignement prestigieux de plus de 250 ans formant les futurs vétérinaires. 

Dans un parc boisé de 11 hectares, l’EnvA à réussi à préserver un remarquable héritage architectural et culturel.

Le Domaine de Grosbois

5ème étape : l’incontournable domaine de Grosbois est un gigantesque parc boisé de 412 hectares de bois, d’étangs et de prés. Il comporte un château, un musée du trot ainsi qu’un centre d’entraînement hippique. 

Depuis 1933, le château de Grosbois est répertorié parmi les Monuments historiques. Il conserve en son sein une multitude d’objets précieux issus de l’époque de l’Empire Napoléonien, tels que du mobilier, des fauteuils, des tableaux et des pièces rares. 

Le Domaine de Grosbois s’étend bien au-delà du Château. En 1962, la Société d’encouragement à l’élevage du cheval fait l’acquisition du domaine pour y installer un centre d’entraînement de trotteurs. Depuis, c’est dans ce lieu que les chevaux s’entraînent avant de concourir ensuite à l’Hippodrome de Vincennes

Dans l’une des ailes du Château, depuis 2010, se trouve le Musée du Trot. Celui-ci offre aux visiteurs un voyage à travers l’histoire des courses attelées, des Olympiades à nos jours. Il est le plus grand musée d’Europe dédié à la pratique du trot. Sur une superficie de 600 m2, on peut découvrir une variété de photographies, de projections, de peintures et de gravures.

Le domaine de Grosbois accueille de nombreuses visites telles que : 

L’Institut Gustave Roussy

6ème étape en 2 arrêts, on commence par L’IGR qui est un haut-lieu de la médecine en étant le premier centre de soin contre le cancer en Europe. Cet institut est d’une importance capitale pour les soins, la recherche et l’enseignement.

Le MAC VAL

On se rend maintenant jusqu’au MAC VAL (Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne) est le premier musée d’art contemporain à avoir été implémenté en banlieue parisienne et non dans la capitale. Vous y retrouverez près de 2 000 œuvres prêtes à être contemplées. 
Le MAC VAL se veut accessible au plus grand nombre. Au-delà d’une visite classique de musée, vous pouvez également faire participer vos enfants à des ateliers créatifs animés par des artistes, il s’agit des fabriques d’art contemporain.

L’Hôtel du Département

Dernière étape : L’Hôtel du Département est le lieu où siège le conseil départemental. Un lieu important pour le territoire donc. Sa localisation confirme sa légitimité dans le parcours de la flamme puisqu’on le retrouve à proximité du lac de Créteil. Il s’agit d’un lac de 42 hectares participant grandement à l’identité du Val-de-Marne.

La Maison du handball

Le dernier arrêt de la flamme olympique de notre département se fait à la Maison du handball est un lieu unique dans le département. Cet espace dispose évidemment de plusieurs gymnases accueillant des matchs de haut niveau. Mais sachez également que les entreprises y sont les bienvenues pour organiser leurs évènements en se servant des salles de réunion ou de l’auditorium de la Maison du Handball.

L’ambition du département

La participation du Val-de-Marne au relais de la flamme olympique témoigne de l’ambition du département à s’impliquer pleinement dans cet évènement international. En prévision des JOP 2024, la collectivité et les communes organiseront d’autres initiatives liées aux Jeux de Paris. Par exemple, la ville de Créteil prévoit de mettre en œuvre une fan zone à proximité de la Maison du Handball où l’on pourra visionner des épreuves olympiques sur écran géant. 

Le Val-de-Marne est déjà animé par l’esprit olympique puisque le sport occupe une place centrale dans ses engagements. L’objectif est de participer activement à la dynamique des Jeux et de mettre en valeur l’attrait du département. Le Val-de-Marne est d’ailleurs labellisé “Terre de jeux” et possède de nombreux éléments renforçant son lien avec le sport.

Les ambassadeurs sportifs du Val-de-Marne

6 athlètes représentant le département et participeront aux manifestations du Val-de-Marne : 

  • Clarisse Agbegnenou, judokate licencié à Champigny-sur-Marne ( 6 titres de championne du monde, 5 titres européens et 3 médailles olympiques) ;
  • Romaine Cannone, escrimeur français licencié au club de Saint-Maur ( 1 médaille d’or olympique et 2 titres de champion du monde) ;
  • Luka Mkheidze, judoka français licencié au club de Sucy-en-Brie (médaille de bronze olympique et médaillé d’argent au championnat du monde) ; 
  • Nélia Barbosa, kayakiste handisport licenciée à Champigny (médaille d’argent aux jeux paralympiques, médailles d’argent aux championnats d’europe et au championnat du monde) ;
  • Marie-Divine Kouamé, coureuse cycliste (championne du monde juniors et élites de cyclisme sur piste); 
  • Ethan Cormont, champion de France de saut à la perche licencié au club de Maisons-Alfort.

Passage du relais de la Flamme Olympique en Val-de-Marne

En juin, le Val-de-Marne a annoncé le passage du relais de la Flamme Olympique sur le territoire.

Le Président du Département, Olivier Capitanio, et Tony Estanguet, Président de Paris 2024 ont annoncé que la flamme olympique passera en Val-de-Marne quelques jours avant l’ouverture des Jeux.

Le parcours du contre-la-montre cycliste a été annoncé et une partie de ce dernier cheminera dans les rues de la ville de Vincennes.

L’occasion de fédérer les sportifs, les clubs et tous les habitants du département pour partager ensemble l’engouement autour de Paris 2024.