Des balades urbaines sur les migrations et la diversité culturelle.

Les migrations, sujet d’actualité fréquent, font partie intégrante de l’histoire de la France. Depuis les premiers réfugiés politiques de la Révolution Française de 1789 jusqu’aux réfugiés syriens d’aujourd’hui, la France a fait perdurer sa tradition de terre d’asile. Le pays a vu sa population se diversifier avec l’accueil d’un très grand nombre de travailleurs immigrés venus de toute l’Europe puis de l’Afrique du Nord, auxquels on ajoute les ressortissants des anciennes colonies françaises.

Tous ces mouvements de population se traduisent sur le territoire val-de-marnais, qui accueille lui aussi depuis presque toujours, des populations diverses et de cultures multiples. Tous font du département un véritable lieu cosmopolite et riche de ces différentes cultures.

aller a la rencontre des habitants

Aujourd’hui, la mémoire de ces habitants du territoire, venus de tous les coins du monde, est mise en lumière avec le projet Passeurs de culture(s) de l’association Bastina. Ils vous invitent à la rencontre des habitants val-de-marnais !

Passeurs de culture
Visite avec les passeurs de culture à Paris ©CDT94

Soutenu par le Conseil départemental du Val-de-Marne, l’initiative vise :

  • à faire (re)découvrir le territoire en valorisant les parcours de vie et la diversité du patrimoine local,
  • à valoriser alors la richesse culturelle de la migration.

En partenariat avec l’université Paris Descartes et le Musée national de l’histoire de l’immigration, Passeurs de culture(s) a développé des balades urbaines et itinérantes autour de quartiers qui portent sur les migrations passées et actuelles de la ville. Elles révèlent des lieux de vie ou d’histoire de la ville, mais aussi des pratiques sociales et culturelles et invitent à changer le regard sur l’autre.

Une façon de découvrir le territoire du Val-de-Marne autrement ! On assiste à un enrichissement interculturel en favorisant la rencontre des franciliens issus des migrations. On donne la parole aux gens et on s’approprie en quelque sorte une histoire, leur histoire. Une histoire que l’on connaît mais qui, racontée par des gens qui l’ont vécu, prend un tout autre sens.

Des visites interculturelles pour (re)découvrir sa ville

À destination des jeunes publics, l’association Bastina organise des balades sur la question des migrations et de la diversité culturelle :

Elles ont pour volonté de sensibiliser le public aux enjeux des migrations, de lutter contre les préjugés et de favoriser l’entraide internationale.

Les balades Passeurs de culture(s) abordent les questions du patrimoine vivant, de l’hospitalité, de l’interculturalité et de la mémoire. Elles entrent dans les programmes scolaires d’histoire, de géographie et d’éducation civique et morale. L’enfant se confronte à la société qui l’entoure, en découvrant les lieux où il habite, développe son sens de l’observation et apprend le sens des règles de vivre ensemble.