• Imprimer
Bilan de l’activité touristique

Premier bilan de la fréquentation hôtelière en 2017

Un record au premier semestre 2017 et un mois de juillet exceptionnel !

Après une année 2016 très difficile pour le tourisme, la fréquentation hôtelière du premier semestre 2017 confirme les signes de reprise observés dès la fin de l’année dernière. Les hôtels val-de-marnais ont accueillis 940 000 touristes entre janvier et juin, soit presque 100 000 de plus qu’en 2016, un chiffre jamais atteint depuis 2008.

Un premier semestre exceptionnel, pour toutes les clientèles

Le nombre d’arrivées et de nuitées hôtelières du 1er semestre 2017 est supérieur aux années précédentes et ce depuis 2008. Par rapport à 2016, le nombre d’arrivées est en hausse de 11,4% et celui des nuitées de 12,5%. Cette hausse est également supérieure à la moyenne régionale (+9,7% d’arrivées et +11,2% de nuitées).

Arrivées hôtelières au premier semestre

Cette fréquentation exceptionnelle a pu être observée dès le mois de janvier et s’est poursuivie ensuite avec les meilleurs chiffres depuis dix ans aux mois d’avril et de juin. Seul le mois de mai n’atteint pas la fréquentation de 2015, tout en dépassant la fréquentation de l’année dernière.

Ces chiffres exceptionnels s’expliquent notamment par une hausse simultanée des clientèles étrangères (+15,1% d’arrivées) et françaises (+9,5% d’arrivées). La hausse de la clientèle étrangère est portée par le retour des Américains (+30% d’arrivées) et des Chinois (+12% d’arrivées) qui sont les deux principales nationalités accueillies en Val-de-Marne. Quant aux Européens, on observe un nombre d’arrivées en hausse pour les Allemands (+16%) et les Espagnols (+23%) tandis qu’il baisse pour les Pays-Bas (-8%) et le Royaume-Uni (-4%).

Enfin, le tourisme d’affaires, qui avait soutenu l’activité en 2016, reste dynamique avec une hausse de +9,9% des nuitées au premier semestre. Les premiers mois de l’année, entre janvier et avril, enregistrent même des hausses de plus de 12% du nombre de nuitées affaires.

Nombre de nuitées affaires

Ce bilan très positif s’explique par plusieurs facteurs. D’abord, il est évident que l’absence de nouvel attentat d’envergure en région parisienne, et la mise en place de dispositifs de sécurité, ont rassuré les touristes français comme étrangers. Les chiffres record de cette année peuvent d’ailleurs s’expliquer par un report d’une partie des séjours annulés en 2016. Par ailleurs, la baisse significative des arrivées hôtelières en provenance du Royaume-Uni montre que le contexte économique et politique (Brexit) peut également jouer un rôle important dans les déplacements touristiques.

Parallèlement à ces tendances globales, il faut noter que le calendrier scolaire du premier semestre a été particulièrement favorable au tourisme, notamment pour les clientèles étrangères. Les ponts, plus nombreux que l’année dernière au mois de mai, et les bonnes conditions météo du mois de juin, ont aussi joué un rôle positif.

Un retour à la normale pour l’hôtellerie haut et milieu de gamme

Concernant la performance des hôtels val-de-marnais, les effets positifs de l’augmentation du nombre de touristes ont été atténués par la baisse du prix des chambres (-4,5% sur le semestre). Le chiffre d’affaires moyen est néanmoins en hausse de 1,6% dans le département, notamment entre janvier et avril. Une dynamique similaire à celle observée en Seine-Saint-Denis (+2,5%) et dans les Hauts-de-Seine (+0,6%).

RevPAR

Cette hausse du chiffre d’affaires par chambre concerne surtout les hôtels haut et milieu de gamme (+3,9%), catégorie la plus touchée par le repli de 2016. Les hôtels super-économiques tirent également leur épingle du jeu (+1,8%), tandis que le chiffre d’affaires par chambre est en baisse pour l’hôtellerie moyenne gamme (-1,4%).

Les établissements situés autour du Bois de Vincennes (71,8%) et dans la zone Orly-Rungis-Seine-Bièvre (71,1%) enregistrent les meilleurs taux d’occupation par rapport aux zones Périphérie parisienne (68,7%) et Boucle de la Marne (67,4%). Les taux d’occupation et les chiffres d’affaires par chambre sont en hausse partout. En termes de chiffre d’affaires, on observe néanmoins une hausse plus importante pour les hôtels en périphérie parisienne (+4,2%) que dans les autres zones du département (+1,7% en moyenne).

Une saison estivale mitigée : excellente en juillet, moyenne en août

En prolongement de la bonne fréquentation enregistrée au printemps, le mois de juillet a, à son tour, battu des records avec un nombre d’arrivées et de nuitées hôtelières atteignant un niveau inédit. C’est, cette fois encore, grâce au retour de la clientèle étrangère, avec 20% d’arrivées supplémentaires par rapport à 2016. Cette hausse n’est d’ailleurs pas observée dans toute la Région puisque le nombre d’arrivées étrangères n’a augmenté que de 9% en moyenne en Ile-de-France.

Si les chiffres ne sont pas encore disponibles pour le mois d’août, on peut s’attendre à des résultats plus mitigés. Interrogés cet été, 60% des hôteliers val-de-marnais font état d’une activité moyenne en août et 50% estiment qu’elle était en baisse par rapport à l’année précédente.

 

>>> Plus de chiffres et d'analyses sur la Rubrique Conjoncture. 

 

Sources :

Les chiffres de fréquentation exprimés en nombre d’arrivées et de nuitées hôtelières proviennent des données Insee 2016 et 2017 – CRT Paris – Ile-de-France.

Les données de performance hôtelière exprimées en taux d’occupation, prix moyens et chiffres d’affaires moyens par chambre proviennent de la société Deloitte – In Extenso.

Les estimations communiquées pour le mois d’août proviennent du Baromètre de l’activité touristique n°308 – Conjoncture d’août 2017 – CRT Paris – Ile-de-France.

Contact Observatoire

Camille Chowah

Tél. : 01 55 09 30 70

cchowah@tourisme-valdemarne.com

Contact relations Presse :

Emilie Filliot-Salomon

Tél. : 01 55 09 30 76

efilliot@tourisme-valdemarne.com

Haut de page