En 2021, le secteur du tourisme à l’échelle mondiale continue de subir les retombées de la crise sanitaire. En effet, entre les vagues successives de contaminations, les limitations de déplacement ou encore les restrictions appliquées, notamment dans le domaine de la culture et des loisirs, le retour à la normale n’était pas encore à l’ordre du jour.

Synthèse du bilan 2021

Au total, le trafic atteint 41,9 millions de passagers en 2021 à Roissy et Orly contre 108 millions en 2019 (-61%).

Néanmoins, le deuxième semestre 2021 marque un vrai regain d’activité, à l’image du trafic de passagers à l’Aéroport d’Orly qui atteint 75% du chiffre d’avant crise sur cette même période.

De la même manière, l’hôtellerie continue de subir la chute de fréquentation tant sur le segment loisirs, du fait de l’impact sur les voyages, que sur le segment affaires, en raison de la prédominance du télétravail et des réunions en visio-conférence (impact sur l’hébergement, la restauration et la location de salles).

Ainsi, dans le Val de Marne, le taux d’occupation est inférieur de 35 points au niveau d’avant crise, atteignant 39%, tandis que le Prix Moyen s’élève à 65 € (-11%).

L’hôtellerie milieu de gamme est notamment la plus impactée avec un RevPAR en baisse de 64% par rapport à 2019, tandis que le marché des résidences de tourisme s’en sort le mieux, du fait de l’accueil de clientèles long-séjours.

En 2021, la part des nuitées étrangères dans l’hôtellerie val-de-marnaise s’élève à seulement 16%, contre 36% en 2019.

Ce chiffre confirme bien l’impact de la pandémie sur le tourisme international. Cependant, parallèlement à la hausse du trafic aérien, la part des nuitées étrangères augmente notablement sur le second semestre, passant de 8% en mai, à 20% en octobre et décembre.

En novembre 2021, près de 2 600 meublés sont référencés sur les plateformes AirBNB et Vrbo (Abritel, HomeAway), dont notamment près d’un quart concentré à Villejuif, Vincennes et Ivry-sur-Seine.

En termes de fréquentation, les principaux sites touristiques et de loisirs val-de-marnais sont le Golf du Parc du Tremblay, Playmobil Funpark, le Château de Vincennes, et la Roseraie du Val de Marne. À Vitry-sur-Seine, l’Exploradôme, le MacVal et la Briqueterie totalisent à eux trois près de 60 000 visiteurs en 2021.

Les sites interrogés déclarent avoir accueillis 50% de val-de-marnais, 41% de visiteurs provenant des autres départements d’Île de France, 6% de français hors Île de France et 2% d’étrangers. En conclusion, la fin d’année 2021 est très encourageante pour le secteur du tourisme. Toutefois, le contexte économique et géopolitique européen du début d’année 2022 risque d’entamer les perspectives de reprise.

Trafic aérien

Après une année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19 ayant entraîné l’arrêt des vols commerciaux durant plusieurs mois, le trafic aérien repart à la hausse au deuxième semestre de 2021, notamment porté par le retour des visiteurs internationaux.

L’Aéroport d’Orly compte ainsi 15,7 millions de passagers en 2021, soit moins de la moitié du trafic de 2019. Malgré un début de reprise (+46% par rapport à 2020), les chiffres restent ainsi logiquement bien en-dessous des tendances observées avant la crise. Une tendance encourageante est néanmoins à souligner à partir du mois de juillet 2021, en lien avec l’assouplissement des mesures de restrictions liées au contexte sanitaire. Entre juillet et décembre 2021, le nombre de passagers atteint en effet près des ¾ du trafic d’avant crise.

Fréquentation hôtelière

En 2021, le taux d’occupation du marché hôtelier val-de-marnais s’élève à 39% (35 points de moins qu’en 2019). Les hôteliers sont parvenus à limiter la baisse des prix (-11%) ce qui a permis de compenser en partie l’impact lié au manque de demande. Le RevPAR moyen des hôtels atteint 25€, soit un niveau notablement bas comparé aux chiffres d’avant crise (54 € en 2019).

Le marché des résidences de tourisme conserve un taux de remplissage satisfaisant, de l’ordre de 62%, grâce notamment à la clientèle longs séjours.

En 2021, la part des nuitées étrangères dans l’hôtellerie val-de-marnaise s’élève à seulement 16%, contre 36% en 2019. Ce chiffre confirme bien l’impact de la pandémie sur le tourisme international. Cependant, parallèlement à la hausse du trafic aérien, la part des nuitées étrangères augmente notablement sur le second semestre, passant de 8% en mai, à 20% en octobre et décembre.

Concernant les meublés de tourisme en Val de Marne, plus de 292 000 nuitées ont été comptabilisées en 2021 dans les logements référencés sur les plateformes des groupes AirBNB et Vrbo (Abritel, HomeAway). 

Ainsi, un an après le début de la pandémie en France, la demande d’hébergement touristique reste encore très impactée. Cependant, le retour à la hausse du trafic aérien et l’allègement des mesures de restrictions laissent entrevoir un début de reprise, avec des chiffres encourageants sur la fin de l’année 2021.

Fréquentation des sites et événements

La quasi-totalité des sites interrogés dans le cadre de l’enquête de fréquentation ont déclaré avoir été contraints de fermer leurs portes au cours de l’année 2021, en raison du contexte sanitaire. Néanmoins, les sites val-de-marnais sont parvenus à rester attractif, notamment auprès des visiteurs franciliens.

En 2021, environ 50% des visiteurs des sites interrogés étaient val-de-marnais, tandis que 41% venaient du reste de la région et 6% de province. La part des visiteurs étrangers est en baisse par rapport aux années d’avant crise, en raison de l’impact de la pandémie sur le tourisme international.

Découvrez le bilan 2021

bilan activité touristique val de marne 2021

Cliquez sur l’image ci-dessus pour consulter le bilan en ligne.

Découvrez le bilan de la dernière année de référence, avant la pandémie, le bilan touristique de 2019.