Visite inventée de l’exposition sur l’hospitalité « Persona grata ? » au Mac Val

Description

Le projet « Passeurs de culture(s) », coordonné par l’association Bastina avec l’aide du Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne, pose la question des migrations et de la diversité culturelle. Les balades de Passeurs de culture ce sont des balades éducatives sur l’histoire, le patrimoine et l’actualité des migrations en Val de Marne. Des parcours accompagnés par des acteurs qui ont vécu la migration (ancienne ou récente). En partenariat avec le département d’anthropologie de l’Université Paris Descartes, le Musée de l’Homme ou encore le Musée Mac Val, ces « passeurs de culture » ont reçu une formation de médiateur afin d’élaborer des parcours urbains interculturels.

Informations pratiques

Gratuité accompagnateurs : oui

Possibilité de se réunir et de pique-niquer en :
- extérieur : Oui
- intérieur : Non

Niveau

  • Tous niveaux

Programme

Programme :
Bastina propose des Visites inventées : l’hospitalité de la ville au musée. Rendez-vous au Mac Val, le musée d’art contemporain à Vitry-sur-Seine pour découvrir jusqu’à janvier 2020, l’exposition « Persona Grata » : « L’exposition entraine le visiteur dans une histoire de l’hospitalité, composée de contradictions, d’espoirs et d’empêchements, de paroles, de murmures, parfois de cris, qui dans leurs échos, leur chaos, laissent percer la lumière. L’hostilité se joue aussi ici : être encouragé par ce qui élève d’un geste et affronter le chaos sans perdre pied ». Comment l’exil et la migration génèrent-ils des pratiques et des savoirs ? Comment enrichissent-ils le patrimoine en s’inscrivant dans la ville ? Il s’agit de proposer des visites éducatives de l’exposition avec Passeurs de culture, et de poursuivre la sensibilisation des visiteurs aux questions de l’exil et de l’hospitalité hors les murs avec des promenades urbaines.

Objectifs pédagogiques et les compétences mobilisées :
Le programme Passeurs de culture(s) a pour vocation de transformer l’image de la migration dans l’histoire urbaine du territoire. Les questions du patrimoine vivant, de l'hospitalité et de l’interculturalité sont au cœur des pratiques.

Situation