Quand on pense Val-de-Marne, on pense Château de Vincennes, Parc zoologique ou encore Marché de Rungis. Pourtant il y a plein d’autres lieux originaux et inattendus à visiter. Nous vous avons fait ici une sélection de nos endroits – un peu effrayants – préférés !

Les souterrains de l’aqueduc Médicis

L’aqueduc Médicis est bien connu des Val-de-Marnais (en particulier des Cachanais et des Arcueillais) grâce à son imposante architecture aux allures de construction romaine. Mis en service en 1623, sous la régence de Catherine de Médicis, l’aqueduc sert à approvisionner Paris en eau. En surface, il a été érigé à l’emplacement de l’ancien Pont de l’Aqueduc de Lutèce.

Mais saviez-vous que la plus grande partie de l’édifice est en fait située sous terre ? En effet, une immense galerie souterraine d’à peine 1,75m de hauteur court sur plusieurs kilomètres.
Claustrophobes s’abstenir ! La galerie fait à peine 1 mètre de large et c’est souvent les pieds dans l’eau que les visiteurs les plus audacieux doivent progresser.

27 regards ont également été construits tout au long de son tracé. Certains ont été détruits ou sont inaccessibles mais plusieurs d’entre eux sont encore bien visibles dont :

  • Le Regard dans Paris (n°26), situé dans les Jardins de l’Observatoire de Paris, avec sa porte verte aux allures de film d’épouvante.
  • Le Regard derrière l’hospice (n°25), situé dans l’ancien hôpital La Rochefoucauld, tout droit sorti d’une reconstitution historique.
  • Le Regard de la Loge (n°3), situé à Fresnes, classé Monument Historique depuis 1988.

La Société historique et archéologique de Rungis organise régulièrement des visites. Attention n’oubliez de vous munir de votre lampe torche et de vos bottes.

Jardin d’agronomie tropicale

Le jardin d’agronomie tropicale, situé dans le Bois de Vincennes, est l’un des parcs les plus mystérieux du Val-de-Marne. Malgré sa surface de plus de 6,5 ha, une seule entrée vous permet de pénétrer cet écrin de verdure, coupé du monde et de l’urbanisation.

Au milieu des bambous et des kakis, de nombreux bâtiments fantômes à l’abandon peuplent le jardin. Ce sont en fait les vestiges de la grande exposition coloniale qui a eu lieu en 1907. A cette occasion, plusieurs bâtiments avaient été construits afin de présenter les cultures et surtout les populations des colonies françaises de cette époque.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent déambuler librement parmi les pavillons qui ont hélas subi les intempéries, le temps et le vandalisme. Il est bien difficile de se balader au milieu de ces vestiges sans penser au passé, qui hante indéniablement ces lieux.

Découvrez tous les secrets de du jardin d’agronomie tropicale lors d’une visite guidée exceptionnelle.

Musée Fragonard

Le Musée Fragonard, situé dans l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort, est l’un des plus anciens musées de France. Dédié aux animaux, il possède des pièces uniques qui permettent aussi bien aux étudiants qu’aux novices de mieux appréhender l’anatomie.

Les quatre salles dévoilent les collections, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Vous pourrez y observer des squelettes mais également des organes conservés dans du formol ou des animaux ayant des malformations (appelés aussi « monstruosités »).  La dernière salle, le « Cabinet des curiosités », contient notamment les célèbres Ecorchés d’Honoré Fragonard. La légende raconte que Le cavalier de l’Apocalypse  serait en fait le corps de sa fiancée, morte brutalement, qu’il aurait placé sur un cheval.

Bien qu’à visée totalement pédagogique, le musée provoque forcément des sentiments mitigés chez les visiteurs. A la fois intrigantes et étranges, les collections ne laissent personne insensible.

Profitez d’une visite guidée pour découvrir ce musée unique en son genre. Ames sensibles s’abstenir !

La Carrière Delacroix à Ivry-sur-Seine, lieu d’expérimentations

La Carrière Delacroix, située à Ivry-sur-Seine, tient son nom de François Adrien Delacroix, notaire et ancien propriétaire de ces caves (et non pas le peintre Eugène Delacroix).

C’était à l’origine un grand dédale de plusieurs kilomètres qui s’étend sous les rues d’Ivry mais dont une grande partie a été condamnée en 1947. Désormais seulement quatre galeries de 4 mètres de large sont accessibles. Elles se rejoignent à un carrefour composé d’un dôme de 7 mètres de large.

Au cours des années, elle a été utilisée pour stocker du vin, comme entrepôt de matériel par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale ou encore comme champignonnière. Elle a également servi à faire des expérimentations sur des silos de blé qui ont été abandonnées au profit du Gouvernement.

Accessibles par une porte blindée, visibles seulement des connaisseurs, ces souterrains cachent encore bien des secrets. Les vestiges du passé peuplent encore la carrière et la mystérieuse coupole de 14 mètres de haut n’a pas fini d’intriguer les visiteurs.

L’Organisation pour la Connaissance et la Restauration d’Au-dessous-terre organise régulièrement des visites en particulier lors des Journées du Patrimoine.

L’Ossuaire de Champigny-sur-Marne

En 1870, une grande guerre franco-allemande éclate partout en France. Le 30 novembre, le village de Champigny est au cœur de la bataille. Le froid glacial et les combats incessants provoquent la mort de milliers de soldats. La loi du 4 avril 1873 obligeant les villes à construire des ossuaires au bord des champs de bataille, Champigny construit le Monument de la Guerre.

Ossuaire de Champigny-sur-Marne
Ossuaire de Champigny-sur-Marne

Bâtie en 1878, la crypte abrite près de 1500 soldats, répartis dans 33 caveaux. La particularité de cet ossuaire est qu’il est l’un des seuls à accueillir à la fois des soldats français et des soldats allemands, demeurant côte à côte pour l’éternité. Rénové en 2003, il est aujourd’hui accessible par tous les curieux.

Les 70 mètres de galerie du monument commémoratif transportent le visiteur au cœur de cette bataille mémorable qui a valu à la ville le nom de « Champigny-la-Bataille ».

Vous pourrez découvrir l’ossuaire lors des Journées du Patrimoine ou des visites guidées organisées par la ville.

Vous souhaitez découvrir d’autres visites insolites ? Rendez-vous vite sur notre boutique en ligne Explore Paris qui vous propose de découvrir le Département loin des sentiers battus.

Commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *