On a testé pour vous la croisière dans le port de Bonneuil-sur-Marne

Par une belle après-midi de juin, nous nous rendons au port de Bonneuil-sur-Marne, à 14h30, pour une croisière commentée. Le soleil se reflète sur les vitres du bateau de Nayptune Marne Croisières, à quai.

Jean-Louis, le capitaine du bateau, nous salue chaleureusement dès notre montée à bord, où deux groupes sont déjà présents : des scolaires et des individuels. Il sera ensuite rejoint par notre guide Bruno.

Un chevalet installé à l’avant du bateau présente un plan global du port, et sera utilisé tout au long de la visite pour nous aider à mieux nous situer à l’intérieur des deux darses Nord et Sud. Ces bassins rectangulaires sont destinés à faciliter l’accostage des bateaux.

Puis c’est le départ pour une heure de croisière au cœur du second plus grand port fluvial d’Ile-de-France. Nous allons naviguer au centre d’un décor industriel tout à fait exceptionnel et nous enrichir de multiples connaissances.

Une route commerciale

Le port de Bonneuil-sur-Marne est un port géré par Ports de Paris. À 8 kilomètres de la capitale, et d’une surface de 186 hectares, il est situé sur la Marne à proximité de la confluence avec la Seine. Cet axe stratégique du sud-est parisien constitue un véritable élément du patrimoine industriel du Val-de-Marne.

Croisière commentée dans le port de Bonneuil-sur-Marne
Croisière dans le port de Bonneuil-sur-Marne en Val-de-Marne ©CDT94/D. Adam

Une fourmilière d’entreprises…

2 000 salariés évoluent au cœur de 100 entreprises, implantées sur une surface totale de 65 000 m² d’entrepôts et locaux d’activité. Pas moins de 4 millions de tonnes de marchandises y transitent chaque année.

La vocation du port est aussi bien nationale qu’internationale : les conteneurs en provenance du monde entier sont déchargés au Havre, avant de remonter le cours de la Seine sur des péniches jusqu’au port de Bonneuil-sur-Marne.

… réalisant des activités très diversifiées

La majeure partie de l’activité portuaire (60%) est dédiée au BTP, et de nombreuses entreprises ont pour point commun la transformation de matériaux.

Plusieurs d’entre elles sont spécialisées dans les enrobés, un mélange de graviers, de sable et de liant hydrocarboné appliqué pour constituer la chaussée des routes, tandis que d’autres transforment des tas de granulats en condensé.

Croisière commentée dans le port de Bonneuil-sur-Marne
100 entreprises sont présentes au cœur du port de Bonneuil-sur-Marne ©CDT94/D. Adam

Pour certaines, l’implantation sur ce site portuaire est une solution à une activité parfois source de désagréments. C’est le cas de la centrale à béton, qui génère de la poussière.

La darse centrale est constituée de gigantesques entrepôts de marchandises, appartenant notamment à des concessionnaires japonais de motos. Ces lieux de stockage facilitent l’arrivée des marchandises par bateau et leur répartition dans les lieux de vente en Ile-de-France et dans l’Hexagone.

Au cours de notre croisière, nous apercevons des drôles d’engins : les Reachstaker. Ces chariots de manutention servent à empiler et à manipuler les conteneurs, qui peuvent peser jusqu’à 25 tonnes lorsqu’ils sont pleins. Certains d’entre eux sont réfrigérés pour permettre l’acheminement de produits congelés et sont utilisés par des enseignes de la grande distribution.

Le transport fluvial, une solution éco-logique !

C’est alors que nous croisons un immense convoi, composé d’une péniche tractant une barge. Un convoi fluvial de 8 000 tonnes tel que celui-ci représente l’équivalent en marchandises de ce que transporteraient 250 camions. Ce mode de transport utilise comparativement cinq fois moins d’énergie, et s’avère donc être une alternative intéressante au transport routier. L’empreinte écologique est donc considérablement diminuée et contribue au respect des engagements du Grenelle de l’environnement.

D’autant plus que de nombreuses entreprises présentes ont comme cœur de métier le recyclage de matériaux, comme la ferraille. Les métaux, empilés, sont d’abord écrasés puis broyés afin de faciliter leur tri. On en récupère notamment le plastique, permettant son reconditionnement.

Croisière commentée dans le port de Bonneuil-sur-Marne
Les darses du port de Bonneuil-sur-Marne se dévoilent lors de cette croisière ©CDT94/D. Adam

Véolia est l’un des acteurs de ce recyclage.  Implanté sur le site en 2015, il a ouvert un centre de tri sélectif optique, permettant de recycler l’intégralité des matériaux.

Comment préserver le système écologique sur un espace industrialisé ? La protection de l’écosystème est l’un des axes de développement du port de Bonneuil-sur-Marne. La part des dépenses consacrées à la protection de l’environnement est conséquente : elle représente 16% du budget annuel du port. 

Un bateau s’occupe notamment du nettoyage des eaux et des berges. Tous ces efforts ont contribué à l’installation de ruches sur le port, et ont permis de conserver les nombreuses espèces présentes sur le site et leurs habitats naturels. Ainsi, lors de notre croisière, nous découvrons libellules, canards et cygnes nichés dans les roselières. Et les jours de chance, on peut apercevoir des ragondins, un mammifère originaire d’Amérique du Sud, et même des hérons.

Un port tourné vers l’avenir

Ce port fait partie intégrante des projets du Grand Paris qui placent le transport fluvial au cœur même des échanges commerciaux.

Le port est également le premier en Ile-de-France pour son réseau ferré. Ses trains de marchandises, directement reliés aux lignes de fret, facilitent les échanges commerciaux. En pleine croissance, cette alternative promet d’être l’un des axes de développement futurs.

Croisière dans le port de Bonneuil-sur-Marne en Val-de-Marne
À bord du bateau de Nayptune Marne Croisières ©CDT94/N. Jestin

Cette plateforme industrielle est aussi très moderne. Dans le domaine du BTP, un centre autogéré a récemment été bâti : le site est entièrement autonome, le chargement et le déchargement sur les bateaux s’effectuant par le biais de robots.

Nous effectuons notre dernière boucle sur la Marne, et distinguons l’Ile des Ravageurs et la passerelle de la Pie au loin. Le bateau accoste, et notre croisière se termine.

Merci Jean-Daniel et Bruno pour cette visite étonnante et fort instructive !

Vous aussi, visitez le port de Bonneuil-sur-Marne en vous connectant sur  notre site.

 

Touriste en Val-de-Marne, je possède plus de paires de chaussures que de place dans mon appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *