PUIS IL DEVINT INVISIBLE au Théâtre Jean-Vilar

Organisé avec le Conseil départemental du 94

Dates

Du 12/11/2017 au 13/11/2017

  • Lundi : de 15h00 à 11h45
  • Dimanche : de 15h00 à 11h45

Description

Théâtre musical, d'après Les Passions de Bach, DIMANCHE 12 NOVEMBRE 15H & LUNDI 13 NOVEMBRE 10H à Vitry

Après Et le coq chanta… puis D’autres le giflèrent, la Cie Manque Pas d’Airs poursuit son exploration des Passions de Bach. Entre tradition et modernité, chanteurs, musiciens ou comédiens sont ensemble sur scène. Du spectacle total !

Mêlant instruments anciens et modernes, intégrant un dispositif électroacoustique, Puis il devint invisible nous invite à réactiver notre écoute de l’œuvre de Bach en mettant en résonance le monde d'aujourd'hui.

Une foule assoiffée arpente la scène désertique, écrasée par la chaleur des projecteurs. Cela fait quarante jours qu’ils marchent, s’épuisent. Ne reste plus qu’un filet de voix qui sort de ces corps à bout et les rassemble. Ellipse. Un tableau christique sur fond blanc devant lequel se détachent des silhouettes qui se lavent les pieds, les deux larrons sur la croix en filigrane...

Rendre l’art lyrique plus accessible, en choisissant de favoriser la proximité avec le public et une interprétation plus intimiste et incarnée : c’est le credo de la Cie Manque pas d’Airs depuis sa création. Le précédent opus, D'autres le giflèrent, a été présenté au théâtre Jean-Vilar. Puis il devint invisible a été travaillé en laboratoire de recherche au Conservatoire de Vitry la saison passée.

la Cie Manque Pas d'Airs
« C'est ce qu'on appelle l'interprétariat total. Le travail d'Alexandra Lacroix repose sur trois éléments. Pour le fond, Bach : « C'est notre matière, une référence permanente. Nous sommes tous passionnés par son oeuvre et voulons la transmettre. » Pour la forme : des transpositions scéniques contemporaines d’iconographies religieuses, parfois détournées, fondues dans des références culturelles (dans ce tableau, Playtime de Tati). Pour le liant : la tension, qu’elle maintient aussi dans les interstices des répètes. « C'est une histoire d'énergie », explique sur scène la grande brune aux cheveux bouclés, perpétuellement en mouvement, un moteur pour passer d’une situation à l’autre et tenir dans une dramaturgie cohérente ces morceaux pris parmi les Passions de Bach. (...) La troupe expérimentale fonctionne à l'expérience : ses membres ont été cooptés, remarqués ou sont passés par des workshops menés par Grapperon, Lacroix et François Rougier (...) C'est un beau groupe, construit avec foi et patience. » Libération

Horaires

15h le dimanche, 10h le lundi

Labels & classements

  • Culture

Types

  • Spectacles et cinéma

Informations spécifiques

  • Zone ville : VITRY-SUR-SEINE

Tarifs

Tarif Min. Max.
Tarif de base 13€
Tarif réduit 6€