Exposition « Vous n’êtes pas un peu beaucoup maquillé ? — Non RÉTROSPECTIVE »

Organisé avec le Conseil départemental du 94

Dates

Du 22/10/2016 au 26/02/2017

Description

DERNIERS JOURS de l'exposition temporaire de Jean-Luc Verna jusqu'au 26 février 2017 au MAC/VAL à Vitry-sur-Seine

Le MAC VAL consacre son espace d’exposition temporaire à l’artiste Jean-Luc Verna.

Avec cette première monographie dans une institution muséale en France, celui-ci souhaite accomplir un
«geste de déposition», comme pour marquer une envie d’entamer autre chose, après une longue carrière d’un
quart de siècle.

Pionnier de sa génération dans la pratique du dessin contemporain, bien avant l’engouement que l’on connaît, Jean-Luc Verna livre au MAC VAL un art qui
découle d’un corps dans tous ses états et dans tous les médiums possibles. Il est ici question de dessin, au même
titre que la photographie, l’installation, la musique, et la danse.

Artiste pluridisciplinaire: dessinateur, auteur, danseur, chorégraphe, metteur en scène, comédien, Jean-Luc Verna place le corps au centre de son travail, dans toutes ses dimensions et humeurs; tour à tour glorieux, misérable, jouissant, souffrant, vivant.
Il utilise le dessin comme il utilise son corps et sa peau, comme un espace à travestir autant qu’à embellir, à transformer autant qu’à célébrer.Son univers, entre culture savante et culture populaire, est jalonné de références artistiques, mythologiques, cinématographiques et musicales et peuplé de fantômes, de présences, d’amis tels Bruno Pelassy, Brice Dellsperger ou Gisèle Vienne...

Le parcours rétrospectif dans l’œuvre, ponctué de nouvelles productions, meten exergue la constance et la récurrence des motifs et préoccupations de Jean-Luc Verna.
La scénographie stricte et carrée, entre en contradiction avec ladimension baroque, carnavalesqueetpresque grotesque de l’œuvre. Au centre, un dispositif scénique s’impose tant comme installation que comme scène à activer par l’artiste pendant toute la durée de l’exposition.

Une bande son, omniprésente, vient s’inscrire dans un parcours « au clair de lune» et permet, à l’instar d'une lumière spécialement créée pour l'occasion, d'inciter le public à entrer dans le monde de l’artiste; un monde qui peut paraître aussi sombre que porteur de signes du renouveau. L’exposition n’est d’ailleurs pas sans évoquer une danse macabre, «pas gothiquemais forcément New wave!», souligne Jean-Luc Verna, comme une épitaphe, mais une pulsion de vie aussi, pour symboliser une page qui se tourne, une rétrospective pour mieux renaître...

Pendant toute sa durée, l’exposition est ponctuée d’événements, tant musicaux, chorégraphiques que cinématographiques.

Un catalogue réalisé pour l'occasion rassemble des textes de Laurent Devèze, Alexia Fabre, Frank Lamy, Emmanuelle Lequeux, Philippe Liotard, Corinne Rondeau, Claude-Hubert Tatot, Bernard Vouilloux et un entretien avec Valérie Da Costa.

Horaires

Exposition Du Mardi Au Vendredi De 10h00 À 18h00 Le Samedi, Dimanche Et Jours Fériés De 12h00 À 19h00

Labels & classements

  • Culture

Types

  • Expositions et conférences

Programme

TEMPS FORTS de Février 2017

Dimanche 5 février 2017, de 12h à 19h, programmation autour de l’exposition de Jean-Luc Verna. Entrée libre 12h – 19h
« The Record dealer, sous ses doigts se dissout le vernis ! »
Sur une proposition de Jérôme Poret.
Salon d’écoute
Carte blanche à Stephen O’Malley & The Bell’s Angels
En collaboration avec les étudiants du programme Blitzprint dirigé par Julien Sirjacq à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.
Stephen O’Malley, musicien et guitariste originaire de Seattle, a fondé et participé à de nombreux groupes tel que Burning Witch, Ginnungagap KTL, Lotus Eaters, et Sunn O))) avec Greg Anderson du label Southern Lord Records. Il est aussi graphiste créant des couvertures d’albums, sérigraphies et des posters pour des groupes tels que Earth, Emperor, Zyklon, Boris, Probot et Melvins.
Il a aussi publié un fanzine de Black Metal appelé « Descent » au milieu des années 1990. Jean-Luc Verna a réalisé la pochette de son album « Gruidés » édité chez le label DDS.

16h
« C’est pas beau de critiquer ? »
Ingrid Luquet-Gad
Exposition de la collection, « L’Effet Vertigo »
visite et rencontre avec Ingrid Luquet-Gad, critique d’art, devant une œuvre choisie de l’exposition des œuvres de la collection.
Depuis son ouverture en 2005, le MAC VAL développe le cycle « C’est pas beau de critiquer ? ». À travers cette programmation, des critiques membres de l’AICA (Association internationale des critiques d’art) sont invités à écrire un texte sur une œuvre de la collection et à rencontrer le public pour poursuivre cet échange.
Résolument subjectives, ces contributions interrogent le format habituel de la critique d’art et soulignent la variété des pratiques d’interprétation à l’oeuvre dans le champ de l’art.

18h
« I Apologize »
Spectacle de Gisèle Vienne
Avec Jonathan Capdevielle, Katia Petrowick, Jean-Luc Verna
Au cœur de l’exposition de Jean-Luc Verna
« Une exploration de l’émotion qui naît du lien intime entre l’érotisme, la mort et l’immobilité perturbante de la poupée. » (Gisèle Vienne)
« I Apologize » part de la reconstitution d’un accident. Cette reconstitution engendre plusieurs versions de l’évènement afin d’en cerner la réalité.
Diverses, elles ont un statut trouble entre mises en scène d’un évènement réel et mises en scène d’un fantasme ; elles génèrent la structure de la pièce, une réflexion sur la réalité et ses représentations hypothétiques.
Ces différentes versions, dirigées par un jeune homme qui met en scène un homme, une femme, icônes à la fois rock et baroques et une vingtaine d’adolescentes d’une douzaine d’années sous la forme de poupées articulées, installent progressivement la confusion dans la perception du réel, domaine de l’inexactitude, de la subjectivité dont les lacunes seront comblées par nos fantasmes.


Dimanche 12 février de 16h à 17h
Visite orale et tactile de l’exposition de Jean-Luc Verna par Claire Bartoli, écrivaine et conteuse aveugle.(Visiteurs aveugles et déficients visuels) de 16h00 à 17h00
Livrets de visite en braille et en gros caractères disponibles à l’accueil. Signalétique et cartels d’oeuvre en gros caractères. Sur demande, visites orales et tactiles et ateliers de découverte sont proposés pour les groupes d’enfants, d’adultes ou de familles.

Dimanche 26 février
Spectacle avec Catherine Robbe-Grillet et Beverly Charpentier « Savannah Bay » et concert de « I Apologize »
À l’occasion du dernier jour de l’exposition de Jean-Luc Verna !

Dimanche 26 février, à l’occasion du dernier jour de l’exposition de Jean-Luc Verna, sont proposés « Savannah Bay », concert de « I Apologize ».
- Savannah Bay, spectacle avec Catherine Robbe-Grillet et Beverly Charpentier à 16h

Dans Savannah Bay, pièce de Marguerite Duras publiée en 1982, deux femmes explorent les méandres de la mémoire pour évoquer un événement dont elles n’ont pas été témoins mais qui a bouleversé leur vie. Savannah, fille de la première et mère de la seconde, s’est noyée au lendemain de son accouchement, après une intense passion amoureuse. Chaque jour, à la demande de la jeune femme, la vieille dame essaie de raconter cet amour absolu, sa fin tragique et la naissance de l’enfant.
Gratuit avec le billet d’entrée au musée, auditorium

Concert de « I Apologize » à 17h
I Apologize réinterprète des morceaux et mélodies, sans distinction de genre : Siouxsie and the Banshees, Bauhaus, T-Rex, Sex Pistols en passant par Donna Summer, Barbara, Cerrone, le tout émaillé de compositions.
Ce concert est le premier du groupe sous sa forme actuelle : Jean-Luc Verna, en compagnie de Xavier Boussiron, Gauthier Tassart et Julien Tiberi.
Gratuit avec le billet d’entrée au musée, salle d’exposition temporaire

Informations spécifiques

  • Zone ville : VITRY-SUR-SEINE

Tarifs

Tarif Min. Max.
Gratuit

le dimanche 5 février 2017

Tarif de base - Tarifs plein 5€
Tarif réduit 2,50€

Mon itinéraire