¨Théâtre : Les voix singulières

Organisé avec le Conseil départemental du 94

Dates

Le 20/11/2016

  • Dimanche : de 11h30 à 21h20

Description

Journée dédiée à quatre "seul(e)s en scènes" à l'Espace Gérard Philipe de Fontenay-sous-Bois


- Marguerite et moi (Duras, parole libre)
Une création originale à partir de témoignages, d'entretiens radiophoniques et télévisuels qui, de 1970 à 1990, ont eu pour acteur principal Marguerite Duras.

Le bonheur de ce scénario réside dans le fait que ses différents interlocuteurs (Pierre Dumayet, Jacques Chancel, Bernard Pivot, Bernard Rapp) ont su la pousser dans ses derniers retranchements pour la mettre face à ses contradictions.
Et, bien entendu, elle ne se laisse pas faire. Les réponses qu'elle donne aux questions - parfois posées à la façon d'un interrogatoire - émerveillent.
Fatima Soualhia-Manet ne joue pas le personnage de Marguerite Duras : elle l'évoque, la convoque, la donne à voir et à entendre, furtivement. Et il est formidable de constater à quel point cette capacité d'indignation et ce désir de résistance font écho dans la France d'aujourd'hui.

- Sur la page Wikipédia de Michel Drucker
Il est écrit que ce dernier est né un douze septembre à Vire
Dans une contrée pluvieuse mais heureuse, Anthony fait du théâtre et plie parfois sous le poids symbolique que Michel Drucker et son canapé rouge imposent à son coeur fragile d'acteur pas connu. Pour entretenir sa créativité de petit acteur de province qui deviendra grand comme dirait son père, Anthony court à travers le Bocage, ses salles des fêtes, ses collèges, pour y faire du théâtre contemporain mais pas que et tente de convaincre le plus prestigieux théâtre de la Capitale que ce qu'il se crée chez les ruraux n'est pas si mal. Dans cette pièce Anthony Poupard témoigne de sa vie d'homme, de sa vie de théâtre... de la vie tout court.

- RE-NÉ, qu'est-ce qui te fait vivre ?
L'auteure et comédienne Laurence Vielle, élue depuis janvier 2016 Poète Nationale en Belgique, le musicien Bertrand Binet et la plasticienne Eva Grûber, se sont rendus durant plusieurs mois dans la cafétéria du Centre hospitalier psychiatrique La Chartreuse de Dijon pour y entendre les patients et savoir, justement, ce qui les faisait vivre... "J'ai rencontré des puits d'humanités fragiles qui délivrent des pépites de vies. Bertrand les ré-enchante, Eva peint les visages sur le vif ". Poème à dire, à chanter, spectacle-concert, paroles urbaines, oratorio polyphonique... RE-NÉ, qu'est-ce qui te fait vivre ? est un peu tout cela. Les visages d'Eva Grûber réalisés en direct nous dévisagent, ils sont le fil de ces nouveaux épars, et semblent nous dire que nous sommes tous patients du grand hôpital du monde, tragiques et joyeux boiteux.

- Le Discours aux animaux
Un homme parle à des animaux, yeux muets, êtres sans réponse. Il prononce le Discours aux animaux, suite de onze "promenades", navigation dans l'intérieur, c'est-à-dire d'abord dans sa langue et dans ses mots. Il leur parle des choses dont on ne parle pas : de ce que nous vivons par exemple, quand nous sommes portés à nos extrêmes, écartelés, dans la plus grande obscurité et pas loin d'une lumière, sans mots et proches d'un dénouement. En 1986, André Marcon a créé l'Animal du temps, première partie du Discours aux animaux, de Valère Novarina. Depuis, il reprend régulièrement ce Discours aux animaux, des éléments nouveaux apparaissent. Ce n'est jamais la même chose qui s'offre. Un peu comme une forêt que l'on connaît bien mais qui ne se présente jamais sous le même jour selon la lumière, l'heure ou le temps qu'il fait.

Horaires

11h30 à 21h20

Labels & classements

  • Culture

Types

  • Spectacles et cinéma

Informations spécifiques

  • Zone ville : Fontenay-sous-Bois

Tarifs

Tarif Min. Max.
Tarif de base - Tarifs plein 0€ 12€