• Imprimer
Balades et visites testées pour vous

Visite de la Garde Républicaine à Vincennes

On a testé pour vous... le quartier Carnot de la Garde Républicaine

Installé en face du château de Vincennes, à dix minutes à pied du métro, la Garde Républicaine peut être difficile à trouver quand on ne connait pas les environs. Il convient de longer le mur Est du Château de Vincennes pour rejoindre le fameux quartier Carnot, situé non loin de l’entrée du Parc Floral.

C’est la première fois que des visites régulières sont organisées au sein du quartier. Vous pouvez retrouver les prochaines dates sur notre boutique. Celles-ci sont exclusivement matinales. Il ne fait pas très beau mais il ne pleut pas non plus. Pendant la visite, il faut impérativement respecter les cavaliers et leurs montures, ainsi que d’évidentes consignes de sécurité. Arrivés à bon port, il faut traverser le poste de sécurité afin de recevoir les badges destinés aux visiteurs. On ne rentre pas comme dans un moulin, exclusivité oblige.

Visite à la ferme

Garde republicaineA ne pas confondre avec une caserne (qui n’accueille pas de chevaux), le quartier Carnot est un espace de vie et d’entrainement de 8 hectares construit en 1892. Le quartier est surnommé « la ferme » par les cavaliers pour son côté champêtre, les bâtiments sont en effet encerclés par le bois de Vincennes. Le quartier Carnot accueille environ 200 chevaux et leurs cavaliers. Ces derniers ont également la possibilité d’y emménager avec leurs familles. Chose amusante, comme le quartier est plutôt grand, on favorise les déplacements doux. Résultat : sur le site, il y a presque autant de vélos que de chevaux. Il n’est d’ailleurs pas rare de croiser un officier en costume juché sur son VTT !

La visite est aujourd’hui assurée par Annabelle Jeanson de l’agence Cultival, une guide-conférencière passionnée, entre autres, par le monde équestre. Elle officie également dans le quartier des Célestins, l’autre quartier de la Garde républicaine situé près de la place de la Bastille. Elle connait bien la Garde Républicaine et distille de nombreuses anecdotes sur leur vie, leurs missions et sur le défilé du 14 juillet qui est toujours un grand rendez-vous pour le dernier régiment de cavalerie de l’armée française. Napoléon Bonaparte a eu une grande importance dans la naissance de la Garde Républicaine après la dissolution des corps de la cavalerie royale.

Le manège et la forge

La forge de la garde republicaine au bois de vincennesLe premier bâtiment que nous visitons est le Manège Saint-Eli, malheureusement inutilisé au moment de notre passage. Celui-ci sert à réaliser de nombreux exercices, notamment ceux avec du feu pour entrainer les chevaux à ne pas paniquer lorsqu’ils sont en mission.
Annabelle nous explique que tous les chevaux de la Garde Républicaine sont de race « selle français » - qui n’est pas vraiment une race à part entière – et que ceux-ci doivent impérativement avoir une robe franche (c'est-à-dire de couleur unie marron ou brune). Chaque cheval a le droit de partir à la retraite à partir de 17 ans, après son passage devant une commission de retraite. Vous apprendrez comment ils passent le restant de leurs jours pendant la visite mais l’espérance de vie d’un cheval étant de 30 ans, ceux-ci finissent leur vie paisiblement.

Nous visitons également la forge traditionnelle qui fonctionne toujours au charbon. Il fait chaud et l’odeur du métal envahit toute la pièce. Un jeune maréchal-ferrant de la Gendarmerie est justement en train de travailler sur un fer quand nous pénétrons dans la forge. L’occasion d’admirer le travail de ce passionné !

Avec un peu de chance

Pendant la visite nous avons eu la chance d’assister au départ d’une escorte officielle, avec une cinquantaine de cavaliers en costume. L’escorte est suivie par plusieurs véhicules de la Gendarmerie, notamment le camion du vétérinaire. « Cela n’arrive pas tous les jours » nous précise Annabelle. Certainement le tournant de notre visite !Garde Républicaine

Vêtus de leur costume traditionnel, les cavaliers de l’escorte doivent se rendre aux Invalides pour la visite officielle de la présidente de la République de Corée. Ceux-ci s’alignent afin d’être inspectés un par un par leurs supérieurs, qui vérifient leur bonne tenue. Chaque botte, chaque centimètre carré de tissu se doivent d’être immaculés. Si ceux-ci sont souvent mobilisés sur Paris, ils peuvent également intervenir dans toute la France.

Après le départ de l’escorte, nous pénétrons dans les écuries où un officier très sympathique nous explique les différents matricules  des chevaux et réponds à nos questions. Alors qu’il est justement en train de soigner sa monture, celui-ci précise que « les cavaliers ont l’obligation de s’occuper de leurs chevaux ».

Après environ deux heures de visite bien remplies, il est temps de laisser le quartier qui poursuit paisiblement son activité. Des cavaliers sont encore en train de s’entrainer dans la carrière centrale quand nous sortons.

Merci à Annabelle pour cette passionnante visite.

Rédacteur : Thomas Guillot pour Val-de-Marne tourisme & Loisirs

Garde Républicaine 2

Vous aussi, prenez part à cette visite : 

La Garde Républicaine à Vincennes

Plein tarif 12 €

jereservebouton

Haut de page